Marcolin veut surfer sur l'expansion du marché de la lunette en Asie

Marcolin met le turbo en Asie-Pacifique (APAC). Le lunetier italien, détenu par le fonds d’investissement PAI, qui a créé, entre autres, avec LVMH la coentreprise Thelios, annonce toute une série de mesures destinées à renforcer sa présence dans cette région, via une nouvelle plateforme logistique et une réorganisation de sa structure sur place.
 
Des modèles de lunettes du groupe italien - Marcolin

Le but est de surfer sur la nouvelle croissance du segment de la lunetterie dans les marchés asiatiques. Le groupe italien a notamment renforcé, depuis fin 2017, les équipes de sa filiale pour la région APAC à Hong Kong aussi bien sur le design que le développement du produit, le marketing, le commercial, le service à la clientèle.
 
En particulier a été constituée une nouvelle équipe dédiée exclusivement au marché local de l’optique à Hong Kong, qui s’est implantée dans le tout nouveau siège de la filiale asiatique de Marcolin. Ce dernier a doublé de superficie en déménageant en juillet dans un espace situé dans le prestigieux centre commercial Harbour City.
 
« Grâce aux efforts conjoints des équipes en charge de la conception et des produits au siège du groupe à Longarone, en Italie, et auprès du bureau régional de Hong Kong, l'ensemble des principales marques du groupe Marcolin pourront compter sur un plus grand nombre de modèles et d'accessoires adaptés aux besoins des Asiatiques afin de répondre aux goûts des consommateurs de l’Extrême-Orient, avec des produits spécifiques pour la Corée, le Japon et l’Asie du Sud-Est », indique la société dans un communiqué.
 
Le développement des collections bénéficiera aussi de l’expérience de certains partenaires locaux sur les marchés clés, précise-t-elle encore. En juillet dernier, notamment, a été amorcée une collaboration avec l'un des principaux fournisseurs de services logistiques et agents d'expédition pour l'industrie de la mode et du luxe en Asie.
 
En implantant une nouvelle plateforme logistique à Hong Kong, Marcolin peut désormais servir non seulement le marché local, mais aussi l'ensemble des pays APAC, précise le lunetier dans son communiqué.
 
Marcolin, qui a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 469 millions d’euros, compte notamment dans son portefeuille de licences des marques telles que Tom Ford, Moncler, Ermenegildo Zegna, Roberto Cavalli, Tod’s, Guess ou Dsquared2.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

LunettesMode - DiversLuxe - ChaussuresHorlogerieLuxe - DiversIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER