Mare di Latte se développe avec l’appui du fonds ACG Management

Après une première expérience dans l’univers de la décoration, avec la griffe Babobab basée à Madagascar, Stéphanie de Peretti décide en 2006 de créer Mare di Latte. Cette marque moyen/haut de gamme, originaire de Porto-Vecchio, propose une collection estivale par an, fabriquée à la main en Inde et imaginée pour des femmes en vacances au bord de l’eau. Après douze ans d’existence, l’entreprise familiale accueille en son sein un fonds d’investissement marseillais, ACG Management, qui injecte en juillet dernier 700 000 euros au capital.
 
Mare di Latte accélère son développement avec l’appui d’ACG Management - Mare di Latte

Avec 125 points de vente dans le monde et trois boutiques en Corse, la marque dispose déjà d’un petit réseau. Son premier magasin a ouvert à Porto-Vecchio en 2007, suivi d’une adresse à Calvi en 2016 et d’une autre à Ajaccio en 2017. En plus de ces espaces, d’une superficie de 50 à 100 mètres carrés, Mare di Latte ouvre chaque année à Bastia un pop-up store pendant la période estivale. De quoi permettre à la griffe de réaliser 40 % de ses ventes dans ses propres magasins.
 
A ces boutiques, il faut ajouter un corner au Bon Marché Rive Gauche à Paris, qui prend place depuis deux ans dans l’espace dédié au bain à l’approche du printemps. Mais aussi un site Internet, créé en 2017. Grâce au soutien financier d’ACG Management, la griffe s’attelle à son développement en ligne depuis septembre dernier, et précise que ces derniers mois, elle enregistre une croissance significative sur son e-shop, au point de voir ce dernier peser désormais autant que l’une de ses boutiques corses, soit 12 % de ses ventes. Un chiffre d'affaires que la société ne dévoile pas, la société inscrivait cependant dans ses comptes déposés de  2017 plus d'un million d'euros de ventes.
 
Outre le digital, la stratégie d’expansion de Mare di Latte passe par l’international. Avec 46 % de son chiffre d’affaires  réalisé hors des frontières françaises, la griffe pense avoir une carte à jouer dans les pays du bassin méditerranéen puisque ses premiers marchés en dehors de la France sont l’Espagne, la Grèce, l’Italie et la Turquie. Stéphanie Raffaelli de Peretti réfléchit donc à l’ouverture de boutiques dans des stations balnéaires à l'étranger.
 
Pour répondre aux besoins d’une clientèle en perpétuelle quête de nouveautés, Mare di Latte a aussi décidé de lancer à partir de juillet une ligne automne-hiver. Composée de 25 modèles, elle s’accompagne d’une capsule habillée, fabriquée en soie. De quoi compléter l’offre traditionnelle de la griffe, qui compte paréos, robe-chemises, jupes et autres blouses.
 
Pour les prochaines saisons, Mare di Latte travaille à l’élaboration d’une fragrance avec le parfumeur corse Casanera. La marque envisage aussi le lancement d’une ligne de bain et de vernis qui se marient avec ses incontournables paréos. Enfin, Stéphanie Raffaelli de Peretti aimerait aussi retourner à ses premières amours, l’art de vivre, en proposant une série de pièces de décoration dans ses magasins.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER