×
Publié le
28 mars 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Maroc in Mode revient les 30 et 31 mars à El Jadida, près de Casablanca

Publié le
28 mars 2022

Ce mercredi 30 mars 2022, le salon MIM fait de nouveau son apparition après deux ans d’absence, liée à la crise de la Covid-19. Cette fois-ci, elle aura lieu au parc d’exposition Mohammed VI, situé dans la ville El Jadida. Le rendez-vous marocain se déroulera dans une construction démontable et réutilisable, réalisée à partir de matériaux durables par l’architecte Fatima-Zahra Bendahmane, spécialisée en architecture passive. La surface de stand sera de 3.000 mètres carrés et celle du hall de 9.400 mètres carrés (bien plus grand que la précédente édition, qui ne mesurait que 4.000 mètres carrés).



En 2019, le salon était orienté vers la production de la fast-fashion. 40 exposants liés à cette industrie représentaient une grande partie de l’exposition. On pouvait trouver des articles du groupe Inditex, tels que Zara ou Pull&Bear, ces derniers étant les principaux clients du Maroc. Le pays est situé à proximité de l’Europe et peut expédier les produits dans un délai court, en moins de 72 heures, en raison de sa position géographique stratégique: les exportations vers l'Espagne et la France sont donc conséquentes. Lors de la précédente édition, 25 petites et moyennes entreprises avaient reçu un soutien financier direct pour le développement et l'expansion de la production de mode plus responsable: l’idée étant de redorer l'image d'une industrie souvent polluante.

Aujourd’hui la préoccupation sociale et environnementale est le principal leitmotiv de l’industrie du textile et de l’habillement. Après une prise de conscience importante, le salon MIM s’inscrit ainsi dans une démarche de durabilité et s’oriente désormais vers une mode plus éthique.

Le "Made in Morocco": un gage de durabilité 



L’industrie textile-habillement marocaine a fortement été impactée par la situation sanitaire. Elle a connu une baisse conséquente de 34% au début de l’année 2020, par rapport à la même période l'année précédente. Aujourd’hui, l’objectif est de valoriser le savoir-faire marocain et de promouvoir les acteurs de la mode durable, tout en renforçant la production "Made in Morocco". Le vice-président de l’AMITH, Jalil Skalli, explique lors d’une conférence de presse, dédiée au projet textile 2035: "Nous avons bâti notre stratégie en pleine ligne avec le nouveau modèle de développement (NMD) pour le Maroc en définissant la vision baptisée ‘DAYEM’, qui veut dire durable en arabe". L’association envisage d’ailleurs d’augmenter ses exportations à l’échelle internationale, qui s’élèveraient à 60 milliards de dirhams, précisément en Europe et en Amérique du Nord.

Le salon sera l’occasion de réunir de nombreux professionnels, afin d’augmenter la visibilité de ces derniers à l’échelle internationale. 160 exposants seront présents. Les pays à l’honneur seront le Maroc, la France, l’Espagne, l’Italie, la Turquie, l’Egypte, et l’Ouzbékistan. De nombreux acteurs écoresponsables, soucieux de l’impact environnemental, seront réunis, tels que Zmirili Moulay Youssef, le directeur général de CMTC, Shakhzoda Kuchkarova, la chef de projet pour Uztextileprom ou Van Tichelen Valerie, directrice commerciale et marketing de la société Domotex.

Le salon MIM élargit son offre sur différents secteurs de l’industrie du textile, tels que le textile de maison, l’innovation, les tissus, les services, la machinerie et le manufacturing. De nombreuses activités seront prévues. En effet, huit conférences seront organisées autour du développement durable et réparties sur ces deux journées. Le directeur de l’Observatoire économique de l’Institut Français de la Mode (IFM), Gildas Minvielle, tiendra une conférence qui s’intitulera "vers une refonte des stratégies de sourcing". Le Président de l’AMITH, Boubouh Mohammed, ainsi que d’autres intervenants, parleront également de "l’industrie textile-habillement marocaine".

L’association Marocaine des industries du textile et de l’habillement, qui regroupe 774 adhérents, a vu le jour en 1960. Depuis plusieurs décennies, elle accompagne les professionnels de la mode, du Pays du Couchant Lointain, dans leurs développements et leurs stratégies de communication. Depuis 2003, le salon Maroc in Mode est un véritable lieu d’échanges entre les professionnels de la mode et du textile.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com