Milan parie sur son “SUPER” salon

Annoncé il y a six mois, le tout nouveau salon dédié à la mode féminine organisé par l’organisateur de manifestations Pitti Immagine et la foire de Milan, Fiera Milano, voit le jour.

Baptisé modestement «Super», il se tiendra du 23 au 25 février, en pleine semaine la mode, au sein du «Padiglione 3», le pavillon historique de près de 10.000 m² situé dans l’ancien parc des expositions et congrès de Milan et accueillera 240 marques, dont 30% provenant de l’étranger, qui présenteront leur collections pour l’automne-hiver 2013-14.
Le nouveau salon milanais Super

«Super est un nouveau projet pour la mode italienne qui se veut complètement différent dans son format et ses contenus par rapport aux autres manifestations de ce genre. Ce salon est né pour répondre aux nouvelles exigences du marché, qui ont profondément muté ces dernières années. Les magasins multimarques ont besoin de produits différents, à la fois innovants et internationaux. Nous avons donc cherché à concevoir Super dans un esprit novateur, sans avoir besoin de répliquer ce qui se fait déjà ailleurs, avec une offre utile pour le marché», résume l’administrateur délégué de Pitti Immagine Raffaello Napoleone au cours d’une conférence de presse, qui s’est tenue à Milan ce mercredi 12 février.

Super se distingue d’emblée des autres salons par son aménagement en forme d’ellipse, conçu par les scénographes Peter Bottazzi et Denise Bonapace. Au centre seront accueillies deux créatrices étrangères choisies par la Fondation «Pitti Discovery», qui gère les projets de recherche pour les salons Pitti : la styliste hollandaise Marga Weimans et la designer de chaussures anglaise Sophia Webster. Tout autour, l’espace se composera de grands anneaux, tel un vélodrome, accueillant les exposants.

Le salon s’articule autour de trois grands axes. Tout d’abord les accessoires, qui constituent 60% de l’offre totale. «Ils constituent l’élément fort, qui permet aujourd’hui aux multimarques et aux grands magasins de se distinguer et de personnaliser leur identité. Nous avons sélectionné une offre de très grande qualité avec un positionnement allant des premières lignes des griffes à des marques de pointe, souvent spécialisées dans un mono-produit, qui d’habitude ne participent pas aux salons», explique le vice-directeur général de Pitti Immagine Agostino Poletto. Parmi les noms présents à Super : Proenza Schouler, MCQ, Jil Sander Navy, Rochas, Ayala Bar, Kuboraum, Camilla Skovgaard, Guillaume Hinfray, Gaetano Perrone, Ernesto Esposito, Pierre Louis Mascia Atelier, Conservatoire International de Lunettes, etc.

Autre élément fort, la présence de 40 à 45 talents émergents ayant déjà une activité en production, mais qui ont besoin d’une visibilité majeure. «Super veut leur servir de plateforme où cueillir des opportunités», souligne Raffaello Napoleone. Une vingtaine d’entre eux, sélectionnés par Sara Maino, de Vogue Italie, seront réunis au sein de l’espace «Super Talents», dont six (Carlo Contrada, Caterina Gatta, Francesco Ballestrazzi, Giancarlo Petriglia, Gianni Serra et Arthur Arbesser) auront l’occasion de présenter leurs collections au cours d’événements spéciaux, qui se tiendront au sein du salon.

Dernière composante de ce nouveau salon, les marques de prêt-à-porter, telles Herno, Lardini, Allegri, Leitmotiv, Altea, etc. «Des entreprises solides et reconnues avec un contenu de haut niveau et une distribution importante. Elles seront réunies au sein de l’espace ‘Super Club’ et ne présenteront qu’une partie choisie de leur collection», détaille Agostino Poletto.

Le nouveau salon «Super » a pu être organisé notamment grâce à l’appui de la mairie de Milan et à la collaboration de CityLife, la société contrôlée par divers investisseurs dont les assureurs Generali et Allianz qui gère l’opération immobilière autour de l’ancien parc des expositions milanais où se trouve le Padiglione 3 accueillant le salon. «L’union fait la force. En liant ce salon aux défilés, nous pouvons redonner un élan à Milan. Plus de 20.000 acheteurs viennent à Florence pour l’homme. Pourquoi ne pas en faire autant à Milan avec la femme», conclut le président de Pitti Gaetano Marzotto.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER