Misaki amorce son réseau retail

Longtemps dédiée au duty free, Misaki ouvre en 2003 sa distribution au marché domestique avec une présence à travers les détaillants sélectifs (concept-stores, shop-in-shop…). En mai dernier, la marque monégasque spécialisée dans les perles du Japon franchit une nouvelle étape et inaugure à Quingbao sur la côte littorale de Chine, une première boutique en propre de 75 mètres carrés. Proche de la source d’inspiration, de l’essence de la marque, cette vitrine pose le socle de la nouvelle orientation de Misaki.

misaki
Collection Misaki 2010

Le design y est linéaire, graphique et déstructuré. Ultra zen, japonisant, il s’appuie sur l’épure et le pur. D’autres suivent. D’abord en Israël, cet été, où Misaki fait ses premiers pas, puis près de Miami, en octobre dans un mall "fashion et festif".
"Les lieux que nous choisissons correspondent à la lignée monégasque, la clientèle y est élégante et glamour. Viendra en 2011 Paris ou Monaco". Un joli projet qui permettrait d’ériger en France un écrin image complétant le réseau tricolore de Misaki arrivée sur notre territoire il ya trois mois à peine (hors parc duty free).

D’autant qu’avec l’Italie, notre pays se place parmi les priorités en termes de développement image et commercial de la marque. Pour le printemps-été 2010, la collection Organic Dream mène la danse, aux côtés de la ligne premium, avec son discours floral, aquatique, son design délicat, retour à la nature et aux influences hippie.

Les prix oscillent entre 40 et 400 euros, contre 400 et 1000 pour les créations haut de gamme. Ce, bien sûr, sans oublier les parures d’exception réalisées sur commande.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER