×
103
Fashion Jobs
SIDLER SA
Showroom & Key Account Coordinator / Zürich
CDI · ZÜRICH
SIDLER SA
Retail Operations Director / Lugano
CDI · LUGANO
UB INTERNATIONAL SAGL
Senior Commercial Director/Ceo
CDI · BELLINZONA
CHRISTIAN LOUBOUTIN
Assistant Store Manager – Boutique Zürich (100%) - German / English
CDI · ZÜRICH
1.2.3
Hotesse de Vente
CDD · FRIBOURG
SIDLER SA
Sales Associate / Luxury Brand / Geneva
CDI · GINEVRA
SIDLER SA
Sales Associate / Temporary Contract / Top Luxury Brand / Zürich
CDI · ZURIGO
SIDLER SA
Sales Associate / Top Luxury Brand / Basel
CDI · BASILEA
PETMEISTER
Praktikum Online Marketing Manager
Stage · ZÜRICH
LACOSTE
Modeberater/Innen
CDI · LANDQUART
CH CAROLINA HERRERA
Sales Assistant
CDD · GENÈVE
THE KOOPLES
Conseiller de Vente H/F - 100% Globus w&m- Lausanne
CDI · LAUSANNE
THE KOOPLES
Conseiller de Vente H/F - Temps Complet - Lausanne
CDI · LAUSANNE
CONFIDENTIEL
Concession Manager w/m - Genève- Full Time
CDI · GENÈVE
DIGITAL MINDS
Praktikum Online Marketing Manager
Stage · LUZERN
1.2.3
Hotesse de Vente
CDD · MONTREUX
THE KOOPLES
Sales Assistant w/m - Part Time 80% - Bern Westside
CDI · BERNE
CLAUDIE PIERLOT ALLEMAGNE
Vendeur(se) - 35h - Outlet Aubonne H/F
CDD · AUBONNE
THE KOOPLES
Sales Assistant Jelmoli - Zurich - Full Time / Asap
CDI · ZURICH
MORGAN
Responsable Adjointe 100%
CDI · GENÈVE
SANDRO SUISSE
Responsable de Corner Genève M/W H/F
CDI · GENÈVE
ZADIG ET VOLTAIRE
Conseiller(e) de Vente - CDI Temps Partiel - Globus Lausanne (H/F)
CDI · LAUSANNE

Moa signe un partenariat de deux ans avec Caroline Receveur

Publié le
today 31 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pas de partenariat express au programme, l’union de Moa avec Caroline Receveur s’échelonne sur deux ans. C’est la première fois que l’enseigne d’accessoires française fait appel à une égérie pour supporter sa communication, restée discrète jusqu’ici, malgré la croissance de son réseau de boutiques.


Outre ce partenariat avec Moa (photo), Caroline Receveur s'apprête également à lancer sa propre marque de mode Recc paris. - Moa


« La marque a presque 19 ans d’existence, on a eu le sentiment qu’il fallait qu’on prenne la parole, que l’on montre que Moa est là, bien implanté avec maintenant 180 magasins, dont 120 en France, argumente Cyrille Tarica, le dirigeant de l’enseigne. Il nous fallait quelqu’un qui ait une image forte, et puisse véhiculer l’identité de la marque dans le futur ».

La concrétisation de cette collaboration est visible dès ce 1er novembre avec le lancement d’une collection capsule incarnée par l’influenceuse aux trois millions de fans sur Instagram.

La jeune femme de 32 ans, qui a été un temps l’ambassadrice de l’enseigne de mode Morgan et fait partie de l’écurie L’Oréal, promeut chez Moa une ligne d’une cinquantaine d’articles répartis en cinq tendances hivernales (bohème, rock ou blanc d’hiver par exemple).


Il faut compter entre 15 et 25 euros en moyenne pour les bijoux et de 35 à 55 euros pour les sacs. - Moa


Disponibles sur l’e-shop de Moa et dans la totalité de son réseau, les sacs, chapeaux, bijoux, gants, poncho et ceintures qui constituent cette gamme affichent des prix légèrement plus élevés qu’à l’habitude, de l’ordre de 10 à 20 %. « Caroline est une jeune femme moderne, dans l’air du temps : elle peut donner un côté un peu plus premium à Moa, dans le but d’élargir notre clientèle. Ces pièces sont plus qualitatives et ont un parti-pris mode plus affirmé, les bijoux sont par exemple fabriqués en argent et acier inoxydable », décrit le dirigeant, qui a cofondé Moa en 2002 avec Sébastien Bismuth.

Sur le plan du retail, le parc de la chaîne a gagné des unités cette année, puisqu’une trentaine d’ouvertures ont été programmées en 2019, pour 5 fermetures opérées en parallèle. De nouvelles adresses ont par exemple été inaugurées à Caen et Orléans, et d’autres sont à venir, notamment à Nantes et Rennes où Moa va doubler sa présence. « Nous visons aujourd’hui les villes de plus de 50 000 habitants, et ajoutons des magasins dans les grandes métropoles, indique Cyrille Tarica. Nous sommes très demandés en affiliation, nous avons accepté une vingtaine de dossiers sur 40 reçus cette année ».

L’enseigne, qui est entrée au Luxembourg et en Suisse l’an dernier, nourrit encore des ambitions à l’export, puisqu’elle prépare son arrivée en Allemagne et en Espagne. Son chiffre d’affaires devrait atteindre 33 à 35 millions d’euros pour l’année 2019, selon son patron, soit une progression de 15 à 20 % par rapport à l’année précédente.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com