×
169
Fashion Jobs
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
HUGO BOSS
Consultant Global Media 100% (f/m/d)
CDI · Zug
ZOÉ DROCOURT GMBH
Business Developer – Watches/Jewelry (m/f/x)
CDI · ZURICH
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Verkäufer(in) - 30 Stunden - CDI - Zürich- M/F/D
CDI · ZURICH
CLEMENTINE
Assistant(e) Responsable Boutique
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
m.a.c Retail-Make-up Artist 40% Befristet Für 3 Monate
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Bobbi Brown Retail-Make-up Artist (3 Monate) im Globus Luzern
CDI · Lucerne
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · WINTERTHUR
ETAM LINGERIE
Responsable de Magasin H/F Genève
CDI · GENÈVE
GLOBUS
Verkaufsleiter:in Home & Lifestyle (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
ETAM
Stage Suisse- Assistant Marketing H/F
Stage · LAUSANNE
SIDLER SA
Sales Assistant Full Time / Sportswear Brand / Chamonix-Mont-Blanc
CDI · TRIENT
ZADIG & VOLTAIRE
Conseiller de Vente (H/F) - Globus Lausanne - CDI 30%
CDI · LAUSANNE
ESTÉE LAUDER
Counter Coordinator 80% la Mer Luzern
CDI · Lucerne
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
ONLY
Shop Manager (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
ZADIG & VOLTAIRE
Conseiller de Vente (H/F) - Aubonne - CDD 50%
CDD · AUBONNE
CONFIDENTIEL
Conseillère de Vente 80%
CDI · GENÈVE
CURATOR 13
Vendeur / Vendeuse
Stage · GENÈVE
Publié le
13 févr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mode circulaire: les marques mobilisées autour du Bangladesh

Publié le
13 févr. 2021

Une trentaine de marques et fabricants textiles internationaux annoncent avoir rejoint le "Circular Fashion Partnership", qui vise à accompagner les fabricants bangladais dans leur transition vers la mode circulaire, via la transformation des déchets textiles. En cas de succès, l'initiative pourrait se dupliquer sur d'autres marchés clefs comme l'Indonésie ou le Vietnam, selon l'ONG Global Fashion Agenda.


Shutterstock



Officialisé cette semaine, le partenariat intègre déjà des donneurs d'ordres tels que H&M, Marks&Spencer, C&A, Bershka, Pull&Bear, Bestseller, Peak Performance ou encore Target Australia. Sont également mobilisés des spécialistes du recyclage textile comme Lenzing, Birla Cellulose, Cyclo, BlockTexx, Renewcell ou Worn Again Technologies. Et bien sûr des fabricants locaux rattachés à la Bangladesh Garments Manufacturer and Exporter Association (BGMEA), et des entreprises comme Amantex, Aurum Sweaters, Mas Intimates, Ratul Group, ou Northern Group.

L'objectif fixé est d'amener la filière à limiter puis réduire fortement les émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030, en les divisant par deux à deux milliards de tonnes, selon le Global Fashion Agenda. Dans une étude menée avec McKinsey&Co en 2020, l'organisme estimait que le secteur de la mode représentait à lui seul 4% des émissions mondiales, soit l'équivalent des rejets cumulés par la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

GFA explique que le projet se divise en deux approches. La première étant de créer un dispositif coordonné de récupération des matériaux exploitables, et qui donneront lieu à la production d'échantillons traçables à proposer aux marques, et dont les prix ne dépasseront pas le prix des matériaux vierges. Un autre aspect du projet est le développement d'une "Circular Fashion Stock Marketplace", qui vise notamment à capter et réorienter les "dead stocks" générés chez les industriels par la crise sanitaire.


Shutterstock



"Une analyse de rentabilité réussie démontrera une diminution des déchets textiles et une augmentation de l'utilisation des fibres recyclées, répartissant la valeur tout au long du cycle de valeur de la mode et générant des bénéfices économiques au Bangladesh en accélérant le marché du recyclage des fibres", souligne Global Fashion Agenda. Qui, en partenariat avec Reverse Resources, et avec le soutien des spécialiste P4G et Reverse Resources, entend désormais recruter dans la démarche l'ensemble des marques internationales faisant produire leurs vêtements et chaussures au Bangladesh.

Avant la crise sanitaire, le Bangadesh s'imposait comme le second fournisseur de l'Union européenne en habillement, avec pour 17,6 milliards d'euros de marchandises exportées vers le Vieux-Continent en 2019. Sur place, la confédération Euratex dévoilait en fin d'année son projet de hubs européens dédiés aux déchets textiles pouvant contribuer à circulariser la filière locale. Tandis qu'aux Etats-Unis, un rapprochement clef s'est opéré avec le rachat de Circlarity, système de gestion des retours de produits pour les marques, par le spécialiste du tri et de la réparation/recyclage de produits usagés ReCircled.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com