×
180
Fashion Jobs
Publié le
28 juin 2022
Temps de lecture
6 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mode Homme: les dix tendances du printemps-été 2023

Publié le
28 juin 2022

Avec la fin de la pandémie, l’homme retrouve l’envie de s’habiller. "Sortir !" Telle est l’injonction de cette session de défilés dédiés à la mode pour homme, qui s’est achevée le 26 juin. Sortir le soir, bien sûr, avec le retour à la convivialité. Mais aussi de jour pour profiter à nouveau du plein air, entre sports, plongée en pleine nature et vacances au soleil en bord de mer. Dévoilées à Londres, Florence, Milan et Paris à travers une quasi majorité de shows en présentiel, les collections pour le printemps-été 2023 se sont distinguées par leur fraîcheur et leur élégance décontractée, marquant le retour en force de tenues habillées, qui gardent néanmoins le confort gagné durant les confinements. L’homme de l’été prochain exprime aussi de manière encore plus accentuée sa part de féminité, tout en se jouant avec humour des archétypes masculins avec ses panoplies de cow-boy et de motard.


Giorgio Armani, printemps-été 2023 - © PixelFormula


1 - Le costume décontracté 

Le costume confirme son retour en grâce. Tout homme du troisième millénaire se doit d’en avoir un spécimen dans sa garde-robe, que ce soit en version pantalon, short ou bermuda. Naturellement, depuis le confinement et la déferlante du streetwear, le costume revient sous de nouveaux atours, dans des matières plus légères et souples, avec des pantalons très amples souvent à fermeture coulisse et des blazers déconstruits. Pour l’été prochain, réchauffement climatique oblige, il s’endossera de préférence dépareillé et torse nu. Un must, vu sur tous les podiums.
        


MSGM, printemps-été 2023 - © PixelFormula


2 - Ventre nu   

Torses et ventres à l’air libre ne sont pas une lubie. Ils dictent bel et bien l’allure l’été prochain. Après avoir fait un tabac chez la femme ces dernières saisons estivales, le crop top s’invite dans le vestiaire masculin avec des hauts qui rapetissent de plus en plus laissant voir le nombril et l’abdomen musclé. Les vêtements s’arrêtent net sous la poitrine. Pas seulement les tricots de corps, tee-shirts, sweaters, mailles et autres maillots moulants, mais aussi les chemises et les vestes, y compris le smoking. Fendi et Miu Miu avaient ouvert la voie lors du printemps-été 2022 à coups de ciseaux ravageurs dans les vestons. Désormais, tout le monde s’y met, dont  MSGM, Amiri, LGN Louis Gabriel Nouchi, Thom Browne, Moschino, VTMNTS, Mowalola, pour n'en citer que quelques-uns.

 

TAAKK, printemps-été 2023 - © PixelFormula


3 - Le jean déchiré 

Le retour du denim est acté depuis quelques saisons déjà, mais pour l’été prochain il s’étend à tout le dressing et tous les genres, du style destroy à celui hyper formel. La toile bleue se décline dans toutes les pièces, y compris les manteaux et les bottes, comme ces énormes cuissardes taillées dans des vieux denims vues chez Dolce & Gabbana. On assiste au come-back notamment du jean délavé, sali et usé jusqu’à la corde. Sans parler des modèles déchirés, joliment détournés par le japonais Taakk, qui s’amuse à reproduire les déchirures en broderie.



Marine Serre, printemps-été 2023 - © PixelFormula


 
4 - Tissu éponge 

Les grandes chaleurs appellent de nouvelles solutions. Les couturiers ont redoublé d’effort dans la recherche textile pour trouver les matières les plus légères, fraîches et agréables, avec l’omniprésence du coton et un regain du lin. Dans ce contexte, le tissu éponge, de préférence recyclé, apporte une touche originale et estivale. Parmi les exemples les plus séduisants, les ensembles chemises-pantalons de Marine Serre, les manteaux peignoirs de Gunther ou LGN, et la serviette de bain enroulée à la taille, façon jupe, de Magliano.



Jordanluca, printemps-été 2023 - © PixelFormula

 
5 - Le mini-short en cuir

Introduit l’an dernier, le short format lilliputien un brin rétro constitue désormais une tendance lourde. La nouveauté, c’est que l’été prochain il faudra s’en procurer un en cuir, de préférence en cuir noir. Prada a construit autour de cette pièce pratiquement toute sa collection, proposant un mini short fermé à double zips. Chez Walter Van Beirendonck, il est frangé de bandelettes épaisses. Chez EgonLab, il prend parfois l’allure de culotte.

 

Dries Van Noten, printemps-été 2023 - © PixelFormula


6 - Le pyjama de papa

Déjà vu dans le passé, le costume pyjama était proposé jusqu’ici plutôt dans des matières soyeuses et pour le soir. Pour l’été prochain, il s’endosse avec un chic tout naturel même de jour. Il fait chaud et on aspire au confort ? Plus besoin de se compliquer la vie, on peut désormais sortir en pyjama. A condition que ce soit l’un de ces bons vieux pyjamas d’antan en popeline légère à fines rayures bleu ciel. Givenchy confectionne dans ce tissu un total look chemise-short et gants du dernier chic. Le pantalon ample, à taille élastique, en coton rayé fait fureur, d'autant plus qu'il s’associe aisément avec à peu près tout.



DSquared2, printemps-été 2023 - © PixelFormula


7 -  Le sarong

Long tissu, que l’on noue à la taille façon paréo, le sarong s’installe dans la garde-robe masculine, alternative à la jupe, proposée dans la plupart des collections pour homme en ce printemps-été 2023. Les frontières entre les genres s’estompent, tandis que le consommateur est en quête perpétuelle d’un plus grand confort. Des serviettes blanches utilisées par Dolce & Gabbana ou Magliano, au tapis matelassé de Craig Green, en passant par la nappe en dentelle recyclée d’Hed Mayner, il y en a pour tous les goûts. Y compris dans un style plus rebelle avec gros ceinturon enserrant un tissu noir chez Moschino ou franchement cool comme chez Dsquared2 avec des sarongs fleuris et colorés enfilés avec désinvolture sous la veste.



LGN Louis Gabriel Nouchi, printemps-été 2023 - © PixelFormula


8 - Trompe-l’œil

Un esprit joyeux traverse les collections, sans allez jusqu’à l’excentricité extrême. Juste une envie de s’amuser, sourire, se faire plaisir. Et cela se traduit dans les vêtements par des imprimés forts et inattendus, souvent puisés dans l’univers artistique comme dans la collection Pop Art de Junya Watanabe. Les couturiers font appel aussi aux effets trompe-l’œil avec de faux vêtements dessinés sur des basiques (Y/Project, Maison Mihara Yasuhiro, Moschino) ou en reproduisant des détails anatomiques, comme si la personne se dénudait.



Thom Browne, printemps-été 2023 - © PixelFormula


9 - Le cow-boy

Le filon cow-boy s’inscrit idéalement dans cet esprit de fête, marqué par un retour à un certain art de s’habiller. Avec les santiags, les chapeaux à grands bords, les pantalons et chemises brodées à franges, sans oublier les ceinturons à grosse boucle ou médaillon et le typique lacet de cuir noué au cou, la panoplie ludique du personnage a visiblement inspiré les stylistes. On a même vu un étrier chez Craig Green ! Les "chaps", surtout, ont excité l’imagination des créateurs. Ces surpantalons, que les cow-boys enfilent sur leur jean pour les protéger, seront portés naturellement l’été prochain à même la peau, laissant voir des dessous sexy. Ils sont tressés et à franges chez Thom Browne, en denim indigo brodés de marguerites chez Casablanca, tout en cuir chez Celine.



Craig Green, printemps-été 2023 - © PixelFormula


10 - Les accessoires insolites
 

Les accessoires envahissent les podiums dans toutes les tailles et volumes, des pieds à la tête, avec un esprit souvent ludique. Après deux ans de crise, quel meilleur exutoire pour canaliser le retour à des achats que les maisons espèrent compulsifs? De la cravate en forme de trompe d’éléphant de Kenzo, au porte-cigarette pincé sur les oreilles d’EgonLab, aux tricots-skate ou guidons de vélo de J.W. Anderson, les idées les plus folles ont parcouru les podiums lors de ces premiers vrais défilés post-Covid.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com