×
Publicités
Publié le
8 oct. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Moncler voit toujours plus grand

Publié le
8 oct. 2021

Rien ne semble arrêter Moncler. Après le succès de son événement digital Mondogenius pendant la Fashion Week et son récent lancement sur le segment du parfum, la marque italienne de doudounes de luxe multiplie les chantiers. Elle annonce, notamment, son intention de transférer son siège et ses activités milanaises, actuellement disséminées dans trois sites différents, dans un nouvel et unique espace de 38.000 mètres carrés.


Le futur siège du groupe italien - Moncler


La maison, cotée à la Bourse de Milan, a signé un accord de location de 15 ans avec Covivio, le groupe né en 2018 de la fusion de la française Foncière des Régions avec l’italienne Beni Stabili, pour intégrer à partir de 2024 un édifice, qui verra le jour d’ici là. Le futur bâtiment de Moncler intègrera le nouveau quartier d’affaires dénommé Symbiosis développé par le groupe franco-italien sur une superficie totale de 126.000 mètres carrés, dans le cadre d’un projet de requalification au sud de la capitale lombarde.

Cette aire de bureaux, adjacente à la Fondation Prada, accueillera notamment à partir de 2022 le nouveau siège italien du français LVMH. Par ailleurs, juste de l’autre côté de la Fondation Prada, un autre important projet de requalification urbaine est dans les tuyaux, qui accueillera le village olympique des Jeux d’hiver de Milan/Cortina en 2026 pour être ensuite reconverti en bureaux, entre autres par Prada.

Le futur siège de Moncler sera à l’avant-garde en termes écologiques et d’organisation du travail, "les espaces traditionnels du travail, laissant place à des zones hybrides d’agrégation". Comme l’explique dans un communiqué le PDG du groupe, Remo Ruffini: "Pendant la pandémie, nous avons compris que l’on pouvait travailler n'importe où, mais nous avons aussi compris que c'est lorsque nous sommes ensemble que nous faisons la différence et libérons toute notre énergie".

"Nous voulons repenser l'expérience de travail de nos employés dans un lieu où ils puissent exprimer tout leur potentiel et où créativité et collaboration soient omniprésentes. Nous continuerons d'accueillir et de soutenir les besoins de nos collaborateurs, en proposant des modalités de travail  flexibles, mais mon rêve est de créer un lieu où l'énergie, le bien-être et l'attention à l'environnement soient au centre de tout et où tous aient envie de venir ", poursuit le patron du groupe, qui est parvenu à construire un empire à partir d’un monoproduit.

Un succès marqué ces dernières années par une stratégie de différenciation systématique par rapport aux autres marques, via une offre rénovée et une communication innovante. En rupture avec les traditionnels défilés et collections, Remo Ruffini a ainsi lancé le projet Genius en janvier 2018, invitant différents designers à réinterpréter l’univers de la marque à travers des collections capsule.


L'événement Mondogenius a été suivi par près de 300 millions de personnes dans le globe - Moncler


Les présentations de Genius à travers des installations à grand impact sont vite devenues les plus courues des Fashion Weeks milanaises. Le 25 septembre dernier, le label a franchi un pas supplémentaire  avec une expérience multidimensionnelle inédite, à la fois physique et digitale, réalisée à partir de Milan, New York, Tokyo, Shanghai et Séoul et animée par la pop-star américaine Alicia Keys.

L’événement a remporté un succès sans précédent avec un niveau d’engagement record. Il a totalisé plus de 299 millions de visualisations dans le monde à travers plus de 30 plateformes (réseaux-sociaux, sites marchands ou médias, etc.). Notamment en Chine, où sur le site Weibo, Moncler a enregistré 74 millions de visualisations. Sur le canal Moncler d’Instagram, la vidéo de 60 minutes reprenant les temps forts de Mondogenius a été vue plus de 13,5 millions de fois.
 
La griffe continue par ailleurs à se diversifier. Elle vient d’introduire sur le marché son tout premier parfum pour femme et pour homme, réalisé en partenariat avec Interparfums. Il sera commercialisé de manière exclusive à travers seulement quelques revendeurs dans chaque pays. Une manière d’augmenter la visibilité et la désidérabilité de la marque.

Moncler poursuit également son expansion retail. Après avoir inauguré en décembre un magasin étendard de 1.000 mètres carrés à Paris, sur les Champs-Elysées, il double la mise à Milan avec l’ouverture d’un espace de plus de 600 mètres carrées dans la prestigieuse et monumentale Galleria Vittorio Emanuele.

Pour ce qui est des ventes, le groupe, qui a acquis fin 2020 la marque Stone Island, a récupéré son niveau pré-pandémie au second trimestre. Pour son exercice 2021, les analystes tablent sur un chiffre d’affaires de 1,95 milliard d’euros et sur un bénéfice net de 375 millions.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com