×
202
Fashion Jobs
HUGO BOSS
Junior Brand Manager Leather Accessories Boss Man
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Trade & Consumer Marketing Manager Estée Lauder/Origins
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Clinique Travelling Consultant 100%
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100% Lausanne
CDI · LAUSANNE
GLOBUS
Mitarbeiter:in ***Delicatessa Kundenservice (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
GLOBUS
Verkaufsberater:in Men Fashion im Bereich Premium (w/m/d)
CDI · WALLISELLEN
THE KOOPLES
Permanent - Concession Manager - Globus Zurich Homme f/h
CDI · GENÈVE
CONFIDENTIEL
Responsable de Corner Flagship - Genève
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Lead Logistics Inbound And Outbound Planning
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Estée Lauder / Clinique Counter Coordinateur - Manor Sierre - 40%
CDI · Sierre
GLOBUS
Verkaufsberater:in Accessoires Für Pop-up (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
ZARA
Visual Merchandiser 100% (M/W/D) Zara Geneve
CDI · GENEVA
SIDLER SA
jr. Sales Assistant - Runner / Luxury Brand / Seasonal Contract (ft) / st. Moritz
CDI · SAINT-MORITZ
HUGO BOSS
Operations Procurement Merchandise Shoes Woman & Leather Accessories
CDI · Coldrerio
SIDLER SA
Store Manager / Luxury Company / Lucerne
CDI · LUCERNE
Publié le
21 mai 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mutations digitales du commerce: à quoi s'attendre après la pandémie?

Publié le
21 mai 2021

"La crise a été le déclencheur d’une accélération du digital sans précédent dans nos vies. Médias sociaux, streaming, jeux vidéo, télétravail, visioconférence… le monde s’articule désormais autour du numérique". C’est en ces termes que commençait la 10ème édition du « Commerce Reloaded », le rendez-vous annuel de l’Echangeur BNP Paribas Personal Finance (la cellule innovation et technologie appliquée au commerce de détail de BNP Paribas) dédié le 19 mai dernier au décryptage des grandes mutations digitales du commerce et de la consommation liées à la pandémie du Covid.


Une nouvelle ère de la digitalisation est en marche


Un constat confirmé par Jamie Dixon, directeur général de JP Morgan Chase, pour qui la pandémie a accéléré la digitalisation d’environ deux ans pour 70% des acteurs économiques américains, tandis que le dirigeant de Deliveroo, Will Shu, considère que sa marque a gagné en termes de pénétration de marché trois ans en seulement cinq mois.
 
Parmi les grands gagnants de la pandémie, Nicolas Diacono, analyste pour l’Echangeur BNP Paribas Personal Finance, mettait, lui, en avant le succès de plateformes comme Shopify, "qui totalise en 2020 quelque 120 milliards de dollars de transactions, soit 40% de la marketplace d’Amazon" et de réseaux sociaux comme Tik Tok, "une application auparavant destinée aux adolescents prépubères, qui a, aujourd’hui, élargi son public et se développe en une véritable plateforme du commerce, s’associant notamment avec des partenaires tels que Wallmart."

Autre tendance évoquée, celle du "live shopping". "Un nouveau mode de consommation, selon l’expert français, qui permet aux internautes d’acheter des objets via des vidéos: un marché très en vogue en Chine, passé de 60 milliards de dollars en 2019 à 170 milliards en 2020, et représentant dans ce pays 13% des revenus du e-commerce."
 

Le spécialiste des tendances digitales, Nicolas Diacono


Des tendances qui devraient demain transformer le visage des magasins physiques. "Nous entrons dans l’ère du commerce ambiant", ajoute Nicolas Diacono. Citant les sources du cabinet Accenture, le spécialiste annonce ainsi que le commerce en ligne devrait représenter 50% des ventes au détail d’ici à 2025 sur les marchés américains et anglais. "En une seule année, le e-commerce a pris entre 7 à 10 points de croissance."
 
"Ainsi, d’ici 2025, plus de 10.000 nouveaux concepts retail devraient être déployés en Europe et aux Etats-Unis, détaille l'expert. Les phénomènes du fast-shopping et les dark stores pourraient se multiplier, les magasins devraient servir davantage de lieux d’expériences, de supports du e-commerce afin de répondre à l’augmentation des commandes en ligne, et devront intégrer une dimension responsable et durable. L’avenir du magasin se trouve dans les échanges sociaux."
 
Parmi les autres grandes tendances à retenir pour le commerce de demain, celle de la "plateformisation" de l’économie. "Le commerce a élu depuis plusieurs années ses leaders, les GAFAM américains (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) et les BATX chinois (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi), dont le monopole risque d’être de plus en plus disputé avec l’émergence de nouvelles plateformes dédiées au tout-serviciel, explique Guillaume Rio, responsables des tendances technologique pour l’Echangeur BNP Paribas. 
 

L'ère des "super-app"



Désormais, les entreprises ne se cantonneraient plus à leur seul domaine d’expertise. A l’image de C Discount, Grab en Malaisie ou Yandex en Russie, la multiplication des "super applications" qui dirigent de A à Z votre vie, de la gestion de vos courses à la livraison de votre nouvelle garde-robe en passant par la location de véhicules, le rendez-vous chez le médecin ou la gestion de vos comptes bancaires, le pouvoir de nouveaux acteurs, parfois inattendus, pourrait changer la donne.  
 
Enfin, le monde du commerce de demain devra conjuguer avec "les médias de synthèse". Une tendance liée au pouvoir des algorithmes et à la personnalisation à outrance qui pourrait créer de nouvelles économies virtuelles et réelles. "Avec des vaccins nouvelle génération, des solutions thérapeutiques innovantes, ou encore la nutrigénomique (soit la définition d’un régime alimentaire en fonction de son ADN, ndlr), l’ADN pourrait devenir un driver de la consommation et le futur gouvernant de nos vies", conclut Nicolas Diacono. 
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com