×
Publié le
25 avr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

MyTheresa confie l'Amérique du Nord à Herther Kaminetsky

Publié le
25 avr. 2021

Le portail allemand dédié au luxe MyTheresa annonce la nomination de Heather Kaminetsky pour présider à compter du 1er juin ses activités aux États-Unis et au Canada, territoires pour lesquels il ambitionne une croissance rapide des activités.


Heather Kaminetsky - DR



Heather Kaminetsky avait notamment occupé les fonctions de vice-présidente en charge du marketing global de Net-A-Porter, de 2013 à 2016. Elle a par ailleurs officié entre 2006 et 2012 pour Barneys New York, en tant que directrice du marketing en ligne puis vice-présidente du marketing. Son expérience a par ailleurs été forgée au sein des sites Dealtime.com et Shopping.com, ainsi qu'au sein de l'équipe dirigeante des entreprises Bluefly et Borderfree et Riley Home. Depuis 2019, elle opérait en tant que directrice de marque de pour la start-up footwear M.Gemi.

"Les États-Unis sont un marché de croissance important pour Mytheresa. Cela change la donne pour nous d'avoir une équipe locale dédiée pour sensibiliser davantage de consommateurs à notre proposition de valeur unique, et pour offrir l'expérience d'achat de première classe que nos clients attendent", explique le PDG Michael Kliger. "Heather a prouvé par le passé qu'elle était capable d'accroître la notoriété d'une marque et d'une base de clients pour des sociétés telles que Net-A-Porter et Barneys New York. Nous sommes donc extrêmement heureux de l'accueillir en tant que nouvelle présidente de Mytheresa North America".

Lancé en 2006, MyTheresa affichait sur son exercice 2020 un chiffre d'affaires de 449 millions. Opérant dans 133 pays, la structure aurait au premier semestre de son exercice en cours réalisé 11,5% de ses ventes aux États-Unis, contre 10,5% un an plus tôt, grâce à une accélération de 43% de ses ventes locales.

Mais ce début d'année a surtout été marqué par l'entrée en bourse de l'entreprise au mois de janvier. Une IPO qui a permis de valoriser la plateforme de produits de luxe à hauteur de 2,2 milliards d'euros. Annonçant clairement ses ambitions américaines, le portail avait pour cela choisi la bourse de New York.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com