×
224
Fashion Jobs
HUGO BOSS
Junior Brand Manager Leather Accessories Boss Man
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Trade & Consumer Marketing Manager Estée Lauder/Origins
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Clinique Travelling Consultant 100%
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
HUGO BOSS
Consultant Global Media 100% (f/m/d)
CDI · Zug
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Verkäufer(in) - 30 Stunden - CDI - Zürich- M/F/D H/F
CDI · ZURICH
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Store Manager - 42,5 Stunden - Zürich- M/F/D H/F
CDD · ZURICH
BENEFIT COSMETICS
Conseiller/ Esthéticien H/F Genève
CDI · GENÈVE
VILEBREQUIN
Sales Assistant Wholesale
CDI · PLAN-LES-OUATES
LA PRAIRIE
Junior Packaging Designer
CDI · VOLKETSWIL
LA PRAIRIE
Internship: Creative Service Project Coordination
Stage · VOLKETSWIL
LA PRAIRIE
Internship : Visual Merchandising
Stage · VOLKETSWIL
GLOBAL COMMERCE MEDIA
Online Praktikum – Content Marketing & SEO
Stage · ZÜRICH
LUMAS
Praktikum in Der Lumas Galerie Zürich
Stage · ZÜRICH
MAJE SUISSE
Sales Assistant, 50% - Outlet Aubonne m/f
CDD · AUBONNE
Publié le
7 sept. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nensi Dojaka remporte le Prix LVMH 2021

Publié le
7 sept. 2021

Alors que le créateur sud-africain Thebe Magugu, lauréat 2019 du prix LVMH, s'affiche en grand et tout sourire dans Paris pour une campagne du Bon Marché, le prestigieux jury de la huitième édition de la compétition récompensant les jeunes créateurs de mode a choisi ses lauréats 2021. Parmi les neuf créateurs qui ont participé à la finale ce 7 septembre à la fondation Louis Vuitton, ce sont Nensi Dojaka,  Rui Zhou (marque Rui), Colm Dillane (Kidsuper) et Lukhanyo Mdingi qui ont été distingués.


Isabelle Huppert, Nensi Dojaka, Delphine Arnault - Saskia Lawaks



La première, créatrice albanaise basée à Londres qui se consacre à la mode féminine, a reçu le Prix LVMH 2021, assorti d'une enveloppe de 300.000 euros et d'un mentorat d'un an. Le jury a récompensé son travail dans les pièces asymétriques et les jeux de matières, notamment l'organza et le résille, dans la définition d'une silhouette féminine et forte. La jeune designer, qui oeuvre avec le label à son nom depuis 2017 alors qu'elle était encore étudiant au College of fashion de Londres, était très émue de recevoir ce prix et a longuement étreint l'actrice star Isabelle Huppert, qui officiait dans la remise des trophées.

"C'était une véritable surprise, glissait-elle quelques minutes après la cérémonie. Tous les candidats étaient très très bons. Avec ce prix, nous allons pouvoir renforcer l'équipe. Nous avons récemment commencé à travailler avec une nouvelle usine en Italie et nous avons défini comment travailler ensemble". Nensi Dojaka revendique une trentaine de revendeurs dans le monde et va défiler vendredi prochain à la Fashion Week londonienne. Elle retourne à Londres dès ce mercredi matin pour préparer l'évènement. Nul doute que son travail sur sa prochaine collection sera scruté de près.

Colm Dillane pour KidSuper, Lukhanyo Mdingi et Rui Zhou pour Rui, vont de leur côté passer encore quelques semainesParis encore quelques semaines. Les trois créateurs devraient rallier respectivement New York, Le Cap et Shanghai fin septembre et découvrir auparavant la fashion week parisienne en tant que lauréat du prix LVMH . "Colm représente la meilleure version de l'extravagance américaine, Lukhanyo apporte une nouvelle preuve de la force de la création en Afrique et Rui apporte son regard sur le prêt-à-porter féminin, explique VIrgil Abloh. Cela a toujours été mon propos et je crois que c'est aussi le rôle d'un prix comme celui-ci de présenter la diversité de la mode".

Le trio, aux univers créatifs très différents, se partage le Prix Karl Lagerfeld/Mention Spéciale du Jury, doté d'une cagnotte de 150.000 euros. "Ce n'est pas du tout une déception d'avoir à partager sourit Colm Diliane, appuyé par ses deux co-lauréats. Nous avons des univers très différents et ce sera plutôt amusant de venir comme un collectif".

"C'était une expérience vraiment intéressante. Tous les participants étaient très ouverts, très cools. Ce qui était vraiment intéressant c'est que nous avons pu discuter de détails sur comment faire le wholesale ou se poser des questions sur le fait de défiler", souligne Lukhanyo Mdingi.


Les lauréats et le jury - Saskia Lawaks



Les lauréats ont été choisis par un jury composé de six directeurs artistiques des maisons de LVMH, Virgil Abloh, Jonathan Anderson, Maria Grazia Chiuri, Marc Jacobs, Kim Jones et Stella McCartney, ainsi que de Delphine Arnault, Jean-Paul Claverie et Sidney Toledano.

"Je suis très heureuse que Nensi Dojaka soit la lauréate du Prix LVMH 2021, a exprimé Delphine Arnault, qui préside le prix. Sa garde-robe à la fois sensuelle et architecturée renouvelle les codes du vestiaire féminin, proposant une allure affirmée. Devant l’incroyable qualité des finalistes, le Jury a décidé, pour la première fois, de distinguer trois créateurs lauréats du Prix Karl Lagerfeld : Colm Dillane pour KidSuper, Lukhanyo Mdingi et Rui Zhou pour Rui, ont tous les trois des visions précises et singulières du vestiaire contemporain".



De gauche à droite : Colm Dillane, Rui Zhou et Lukhanyo Mdingi. - Fashionnetwork.com


Pour rappel, les cinq autres finalistes de cette édition étaient la créatrice britannique Bianca Saunders, le Français Charles de Vilmorin, l'Américain Christopher John Rogers, Conner Ives et la Colombienne Kika Vargas.

De jeunes designers pour lesquels Virgil Abloh a eu un mot en fin de cérémonie, leur rappelant qu'il avait aussi été à leur place quelques années auparavant.

Durant cette journée, LVMH a aussi récompensé trois jeunes diplômés d'écoles de mode : Adam Kost, diplômé de l’Institut Français de la Mode (Paris), Franziska Simon, diplômée de Academy of Fashion and Design (Düsseldorf) et Eric Starc, diplômé de Università Iuav di Venezia (Venise). Ils ont tous les trois reçu une dotation de 10 000 euros et intègrent pour un an respectivement les studios de Louis Vuitton Homme, Dior Homme et Dior Femme.

L'an passé, avec les contraintes liées à la pandémie de Covid-19, les huit finalistes n'avaient pu être présenter leurs travaux et s'étaient partagé le prix. La neuvième édition est d'ores et déjà annoncée pour 2022.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com