×
Publié le
30 juin 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

New Man se relance sur le créneau de l'homme urbain actif

Publié le
30 juin 2022

Un vice-champion du monde d'apnée, un champion de France de trail et un influenceur cycliste: l'équipe de New Man a choisi d'incarner la relance de l'historique marque avec trois sportifs, entre 35 et 40 ans, adeptes des grands espaces. Ce 30 juin, New Man revient donc à la vie avec l'activation de son nouveau site marchand et un territoire de marque identifié comme Men's city adventure.


New Man revient avec un look urbain, technique et faisant référence aux grand espaces - New Man



Pour le label, fondé en 1967 dans le Choletais, qui réalisait un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros dans les années 2000 avec 120 boutiques, c'est une nouvelle opportunité de relance, après plusieurs tentatives infructueuses. Propriétaire de la marque depuis 2017, le groupe Sun City avait déjà tenté une relance du label en 2018.

"Je pense que nous avions voulu démarrer trop tôt, trop vite, trop large. Nous avions ciblé une clientèle de millennials qui ne connaissaient pas du tout la marque et avec qui il n'y avait pas de connexions possibles, admet Daniel Taieb, cofondateur du groupe. Quand on s'était adressé à ces consommateurs, il n'y avait pas eu de réaction car ils étaient juste en découverte. Et nous avions à l'époque hérité d'équipes très importantes et de frais généraux en phase. Nous avons voulu comprendre pourquoi cela n'avait pas fonctionné comme nous le souhaitions".

Alors en rouvrant le projet New Man, la direction de Sun City a revu le projet à l'aune des attentes de l'homme de 2022 et, précise Michel Benchetrit, cofondateur de Sun City, a décidé de s'adresser à un client pour qui New Man est une référence.

"Le fait d'avoir mis la marque en stand-by n'est pas un atout ni un frein. Aujourd'hui, nous avons commencé à communiquer sur les réseaux sociaux et on sait que la marque reste dans l'inconscient collectif et que son retour est attendu. Nous sommes revenus à des valeurs authentiques et nous avons développé une proposition qui nous ressemble car nous sommes les clients New Man. L'homme de 40 à 65 ans d'hier n'est plus celui d'aujourd'hui. A présent il est actif, sportif et avec des valeurs". 


New Man



C'est donc cet univers du Men's city adventure qui est déployé. "En fait, nous avons cerné les grands changements de consommation et de mode de vie de ces dernières années, dont certains ont été accélérés avec la période Covid explique Emmanuel Assouline, directeur marketing du groupe. Le développement du digital et de l'e-commerce sont des points essentiels qui ont transformé le secteur. Et les hommes sont plus actifs, privilégient de nouvelles mobilités urbaines, avec des villes où le vélo a pris plus de place, et sont plus sensibles à la mode. Nous avons redéfini le territoire de la marque autour des notions de liberté, d'engagement, d'authenticité, d'exigence et de plaisir".

Et le nouveau style New Man rompt avec la silhouette développé lors des dernières saisons de la marque. New Man se positionne sur un créneau actif urbain, avec des produits apportant une touche technique, comme quelques tee-shirts de sport en coton et élasthanne, polo éponge, polo manches longues, polaire à col montant, mais aussi un gilet sans manche équipé de 10 poches. Des pantalons stretch et déperlants finis avec des détails réfléchissants et des zips étanches mais aussi des parkas chaudes mais légères, ou des sweats disposant d'un zip latéral pour faciliter les déplacements à vélo apportent le côté technique.

Des accessoires complètent l'offre, comme des bonnets, des gants et des sacs à dos pour proposer une silhouette élégante mais décontractée, dans une palette de gris, noir, blanc, bleu et vert, permettant de naviguer du bureau aux loisirs.

New Man va d'abord proposer son renouveau en ligne avec des produits allant de 89 à 129 euros pour les tee-shirts en coton et les sweatshirts, de 129 à 289 euros pour les pièces à manches et va même proposer un costume infroissable (179 euros la veste, 129 euros le pantalon), stretch et disposant de poches zippés pour apporter une réponse aux actifs qui rangent leur veste dans un sac à dos ou doivent se rendre à un rendez-vous professionnel en vélo.

Pour faire revenir ses anciens clients et séduire de nouveaux profils, la marque a donc misé sur des films réalisés avec ses trois ambassadeurs Stéphane Tourreau, vice-champion du monde d'Apnée, Sylvain Court, champion du monde de trail, et Marc Schmitt, cycliste tout terrain, journaliste et cofondateur du magasin de vélo et coffee-shop Steel à Paris. Des contenus vidéos et photos doivent donner corps à ce nouvel univers New Man sur son site marchand d'abord en France et rapidement à l'international mais aussi animer ses pages sur les réseaux sociaux.

"Nous avons les fonctions supports du groupe en soutien de ce projet auquel nous voulons donner le temps de grandir, explique Daniel Taieb. Mais nous avons une dizaine de personnes uniquement dédiées à New Man avec Erez (Benchetrit, qui a rejoint la société après des expériences dans des start-up, ndlr), apporte son expérience du digital. Nous avons recruté une e-store manager, nous nous faisons accompagner par une agence spécialisée, nous avons des prestataires en SEO et SEA et en community management. Nous avons mis des moyens et de la ressource qualifiée".

New Man entend ainsi développer dans un premier temps une communauté de clients via le web, mais devrait tester son potentiel auprès de revendeurs pour le printemps-été 2023.


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com