×
118
Fashion Jobs

Nouveau succès des anti-tabac contre les vêtements Marlboro Classics

Par
AFP
Publié le
today 10 juin 2008
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

NANCY, 10 juin 2008 (AFP) - Le Comité national contre le tabagisme (CNCT), champion de la lutte contre la publicité en faveur du tabac, a obtenu un nouveau succès contre la marque de vêtements Marlboro Classics devant la cour d'appel de Nancy, a-t-on appris mardi 10 juin de source judiciaire.


Malboro Classics collection 2008

Le cour d'appel de Nancy a reconnu Valentino Fashion Group (VFG) France, distributeur de Marlboro Classics en France, coupable de publicité illicite en faveur du tabac et l'a condamné à verser 30 000 euros de dommages et intérêts au CNCT plus 10 000 euros de frais de justice.

"La vente au public, par la société VFG France, de produits commercialisés sous la marque Marlboro Classics, est en elle-même constitutive d'une publicité indirecte en faveur d'un produit du tabac", a estimé la cour dans son arrêt, dont l'AFP a obtenu une copie.

La juridiction d'appel a en revanche relaxé la société SNC Taieb, qui vendait la griffe au cow-boy solitaire dans deux magasins de Nancy, dont un point de vente dans un centre commercial Fnac-Printemps, pour les même faits de publicité illicite en faveur du tabac.

En première instance, le tribunal correctionnel de Nancy avait relaxé à la fois VFG et SNC Taieb. Le Comité national contre le tabagisme avait interjeté appel de cette décision.

Le CNCT l'avait déjà emporté contre VFG France pour le magasin Marlboro Classics du centre commercial d'Evry 2 (Essonne), pour celui de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) et pour sept boutiques parisiennes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.