×
101
Fashion Jobs

Off-White : de l’athlétisme à République

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
today 28 sept. 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nul n’a appris la mode aussi vite que Virgil Abloh. Il est venu à Paris il y a dix ans, en néophyte, dans le sillage de Kanye West. Et aujourd’hui, c’est quasiment l’émeute à chaque fois qu’il présente un défilé pour sa marque ultra-populaire, Off-White.


Off White - Printemps-été 2019 - Prêt-à-porter féminin - Paris - © PixelFormula


Il fallait pratiquement se battre pour accéder au défilé ce jeudi soir, près de République. Un escadron d’agents de sécurité massifs et de CRS ont dû former un couloir pour permettre aux invités de se faufiler à travers la foule de fans en délire.

A l’intérieur, il y avait littéralement embouteillage chez les acheteurs, tant il y a demande pour n’importe quel produit portant un logo Off-White. Un quart d’heure avant le début du défilé, les paparazzi se sont déchaînés comme un banc de piranhas pour shooter les stars du football Neymar Junior et Dani Alves, qui se saluaient et posaient pour les photos avec la petite amie du premier, la gracile Bruna Marquezine.

Les vêtements aussi n’étaient pas mal du tout, emmenés par un pas de deux en ouverture composé de Bella Hadid et Kendall Jenner en mini-jupes et chemises blanches pleines de fraîcheur, avec un spectaculaire logo fléché dans le dos de Bella.

Un démarrage tout en blanc pour ce défilé (tout comme lors du premier que Virgil Abloh avait mis en scène pour Louis Vuitton, dont il crée les collections masculines) : des robes à froufrous de belle du Sud, suivies par des robes du soir à manches champignon ou encore des robes manteaux coupées juste sous la hanche. Il y avait aussi, ceci dit, quelques robes asymétriques aux coupes absurdes.

Petit à petit, la collection a pris des couleurs et notamment une teinte citron amer. D’abord des dames de Bahia, avec beaucoup de dentelle, puis des tenues de sport : des bodys et justaucorps en nylon à capuche, mixés ensuite à des pièces bleu menthe. Dans cette collaboration avec Nike (qui sera mise en avant par le Swoosh au printemps prochain), l’ingéniosité avec laquelle Virgil Abloh marie le message et la mode, le cool et le succès commercial, était particulièrement impressionnante.


Off-White - Printemps-été 2019 - Prêt-à-porter féminin- Paris - © PixelFormula


Il a revisité ses baskets à étiquette plastique signature pour créer de nouveaux talons hauts. Parfois, ce sont les idées les plus simples qui fonctionnent le mieux, comme cette veste en jean classique, délavée et associée à une cravate en chaînette métallique.

Le créateur avait intitulé son défilé « Track and Field » (Athlétisme), même s’il aurait aussi pu choisir « Karting », puisque l’événement était organisé dans un parking couvert du XIe arrondissement.

Tandis qu’elles défilaient, les tops apparaissaient aussi projetées sur des écrans. Un chrono de F1 minutait tout l’événement. Mais le timing le plus révélateur, c’est celui de l’ascension fulgurante de Virgil Abloh. Avec des compétences modestes dans le domaine de la mode classique, il est devenu une star sur Internet et Instagram, et dans ce monde de la mode.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com