Ombre et splendeur chez Elie Saab

Ambiance victorienne et sexy chez Elie Saab, du romantisme agrémenté d’une touche de tentation, dans une spectaculaire et mémorable démonstration de mode. Encolures hautes, avalanche de ruchés et silhouette noble rappelaient la retenue du XIXe siècle… tandis que les effets de transparence sexy, les décolletés profonds et les blouses en mousseline de soie glissant sur l’épaule laissaient penser que les sœurs Saab ne manquent pas d’amants.


Voir le défilé
Elie Saab - Fall-Winter2018 - Womenswear - Paris - © PixelFormula

La couleur centrale était le noir, sur de puissantes et majestueuses robes de soirée en crêpe de chine, des blazers en velours et des pulls en mohair avec nœud en cristaux incrustés.

Mais Elie Saab conserve sa passion pour les imprimés floraux, déclinés cette saison en une multitude de fleurs des champs et pétales, denses et dignes d’un tableau de Renoir, et repris sur une série de robes poids-plume. Même si encore une fois, le créateur a durci l’allure en ajoutant de grosses ceintures Lonsdale en cuir noir.

Au milieu de tout ce mélange, une veste façon jean rebrodée de perles en peau d’agneau d’un bleu puissant, des capes poilues en renard et des robes fendues de veuve sexy, en velours, dentelle, cachemire et cuir. Et puisque la saison parisienne était aux matières holographiques, Elie Saab a même cousu des badges en 3D sur des vestes de dames.

Sensuels et épaulés par une excellente bande-son, les mannequins émergeaient d’un nuage de neige carbonique sur le podium, installé au cœur du Grand Palais. Après que tous les tops ont pris la pose ensemble pour le final, la collection a suscité une ovation gigantesque au moment du salut d'Elie Saab. Celui-ci s’est ensuite discrètement éclipsé et a quitté les lieux.

Traduit par Marguerite Capelle

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER