×
101
Fashion Jobs

OTB monte au capital de Viktor & Rolf

Publié le
today 25 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après avoir pris le mois dernier une participation minoritaire au capital du label californien Amiri, OTB poursuit sa stratégie d’investissement en se renforçant au capital de Viktor & Rolf. Le groupe de mode de Renzo Rosso, qui détient entre autres Diesel, Maison Margiela et Marni, avait pris 51 % de la griffe néerlandaise en 2008. Il monte désormais à 70 %, annonce-t-il dans un communiqué.


Viktor Horsting, à gauche, et Rolf Snoeren - Ph Philippe Vogelenzang


Le montant de la transaction n’a pas été révélé, ni le chiffre d’affaires de la marque. Les parts ont été rachetées auprès des deux créateurs fondateurs Viktor Horsting et Rolf Snoeren, qui conservent 30 % du capital, à raison de 15 % chacun. « Nous avons cru en Viktor & Rolf il y a plus de dix ans, nous y croyons encore plus aujourd’hui », commente le président du groupe italien, Renzo Rosso.
 
Cette opération s’inscrit dans la stratégie d’OTB visant à accélérer la croissance des marques présentes dans son portefeuille. Le groupe, qui a réalisé 1,439 milliard d’euros de chiffre d'affaires en 2018 et affiche une solide trésorerie nette positive, a prévu d’investir 200 millions d’euros dans les trois ans.

Fondée en 1993, la marque, réputée pour son côté décalé et conceptuel, a débuté dans la haute couture en 1998. Après avoir lancé une ligne de prêt-à-porter féminin en 2000, à laquelle ils ont mis un terme début 2015 pour se repositionner dans le haut de gamme, les deux créateurs se sont concentrés sur la haute couture, qui défile à Paris, et sur le parfum, qui représente « une activité très importante ».
 
« Ce sont des "fashion artistes", qui développent surtout des projets spéciaux de niche et des collections capsule », nous précise-t-on au sein du groupe OTB.
 
Viktor & Rolf a ainsi lancé une collection de robes de soirée puis une ligne mariage, distribuées notamment aux Etats-Unis, en Europe, en Russie, au Moyen-Orient et en Asie, et une collection "Tulle" de prêt-à-porter, « qui lui a ouvert la voie sur le marché asiatique », indique la maison. Cette dernière commercialise aussi une ligne de lunettes réalisée en licence par Ego Eyewear.
 
Parmi les autres projets, également, la collection "RE:Cycle", créée pour le site d’e-commerce Zalando et une ligne de sous-vêtements lancée avec la marque de lingerie française Aubade, actuellement disponible dans certaines boutiques.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com