Outland se lance avec une boutique à Paris

Depuis cet été, la vitrine du numéro 9 de la rue de la Folie-Méricourt (XIème) affiche les images d’une nouvelle marque baptisée Outland. Fondée par deux anciens de la grande distribution, Olivier Coimbra et Jean-François Daveu, tous les deux passés par la case Agora Distribution (Tati, Fabio Lucci, Giga Store, Degrif'Mania), puis responsable commercial pour la marque Olow pour le premier, la marque Outland veut proposer un vestiaire masculin constitué de beaux produits.


Un pull en maille fabriqué en Bretagne - Outland

« Après quelques années dans l’univers de la grande distribution, de la surconsommation et du made in China, on a souhaité faire l’inverse, en créant une marque qui mise sur la qualité du produit d’abord, une marque sportswear aux détails et influences workwear, qui fasse la part belle aux matières nobles, le drap de laine, la laine vierge, le 100% coton », explique Olivier Coimbra.
 
Fabriquée au Portugal, la première collection d'Outland proposera dès mi-septembre une série de pièces allant du sweat à capuche à la chemise et surchemise, la plupart étant confectionnées en drap de laine pour cet hiver, mais aussi des blousons et des manteaux. Le tout est complété par une ligne de pulls fabriqués en Bretagne, et par quelques pièces en denim travaillées en vêtements utilitaires et fonctionnels.
 
Positionnée « marque contemporaine et accessible à l’image des marques telles que Bleu de Paname ou Homecore », Outland se positionne sur le segment moyen de gamme - 160 euros le pull, 100 euros le pantalon, et entre 290 et 340 euros le manteau – et mise pour ses débuts sur une vente en boutique et en ligne, avant de s’intéresser au développement wholesale.
 
Pour leur lancement, le duo a trouvé un atelier-boutique logé rue de la Folie-Méricourt, dans un quartier du XIème arrondissement qui connaît depuis quelques mois un développement intense, la plupart des magasins de gros cédant la place à des créateurs indépendants (la marque de savons Le Baigneur vient d’y ouvrir boutique, comme la boutique de tailleurs pour femme Admise Paris, à côté de nouveaux restaurants et cafés).
 
Leur espace d’une quarantaine de mètres carrés devrait proposer un décor « brut et sauvage à la fois », et servir de showroom lors des périodes de présentation des collections. On devrait également y trouver une marque de bière artisanale, aussi baptisée Outland.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistributionCréationBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER