×
205
Fashion Jobs
GLOBUS
Buyer Menswear (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
ESTÉE LAUDER
District Manager Sales 100% Switzerland
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Third Party Manufacturing Procurement Manager
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
HR Generalist Switzerland
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Product & Trade Marketing Executive - Luxury Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
District Manager Sales 60%
CDI · Zürich
HUGO BOSS
Junior Product Manager Textile Licenses (f/m/d)
CDI · Zug
HUGO BOSS
Brand Development Manager
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HIGHSNOBIETY
Sales Assistant / Client Advisor (Zurich Airport - Pop-up Store) (f/m/d)
CDD · ZÜRICH
TOM TAILOR
Modeberater (M/W/D) Mit 15-20% Arbeitspensum Für Unseren Tom Tailor Outlet Store in Murgenthal
CDI · MURGENTHAL
ESTÉE LAUDER
Logistics Administration Specialist Scm
CDI · Lachen
ETAM LINGERIE
Hôte(Sse) de Vente Temps Partiel 8h
CDI · NYON
GLOBUS
Einsatzplaner:in/Workforce Management (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Département Strategic Planning-Merchandising
Stage · PLAN-LES-OUATES
ESTÉE LAUDER
la Mer Sales Development Expert 100% Switzerland / Zürich
CDI · Zürich
Par
AFP
Publié le
29 mai 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Oxbow, détenu par Lafuma, change de main

Par
AFP
Publié le
29 mai 2020

Bordeaux, 29 mai 2020 (AFP) - La marque Oxbow (textile Lifestyle) dont le siège est en Gironde et qui était détenue par le spécialiste des vêtements et équipements de plein air Lafuma, change de main et a été reprise par un duo français à la tête de Rainbow SAS, qui souhaite renforcer la marque, a annoncé vendredi cette société. Les discussions avaient été annoncées en début d'année. Le montant de la transaction, signée jeudi, n'a pas été communiqué.


Oxbow



Fondée en 1985 et acquise en 2005 par Lafuma (groupe suisse Calida), Oxbow emploie une centaine de personnes à son siège de Mérignac, près de Bordeaux, et dans ses 25 boutiques. Elle a réalisé pour l'exercice 2019 un chiffre d'affaires d'environ 30 millions d'euros.

Le repreneur Rainbow a été fondé par un duo de professionnels du secteur textile, Emmanuel Debruères et Jean-Christophe Chetail, anciens de Dakine (sports extrêmes) ou Billabong (surfwear) qui, interrogés par l'AFP, se sont affirmés "très contents de ramener un joyau du textile dans le giron français".

Le duo qui récupère une "société en bonne santé" et compte sur un retour du consommateur vers des marques françaises ou européennes, entend développer le chiffre d'affaires sur le long terme, grâce au soutien financier d'un groupe d'entrepreneurs "à nos côtés dans la durée".

"Nous ne sommes pas dans une stratégie de rupture mais dans la continuité de la marque", a indiqué son président Emmanuel Debruères.

Oxbow dont la moitié du chiffre d'affaires est réalisé chez les détaillants en plus de ses 25 boutiques propres, compte notamment renforcer les possibilités d'achats croisés en boutique ou en ligne, comme le click and collect.

Peu présent à l'international, avec 10% de chiffre d'affaires en Belgique et Espagne, le duo se donne quelques années pour développer la marque dans les autres pays européens.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.