×
Publié le
30 juin 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pal Zileri (Forall) aurait trouvé un acquéreur pour son site de production

Publié le
30 juin 2022

Une solution semble avoir été trouvée pour Pal Zileri et son site de production. L’historique marque de luxe et sa société Forall Confezioni, l’entreprise spécialisée dans l’habillement masculin haut de gamme, rachetée en 2014 par le fonds qatari Mayhoola, qui détient aussi Valentino et Balmain, avait annoncé en 2020 son intention de fermer son usine de Quinto Vicentino, près de Vicence, en Vénétie. Après deux années de démarches et discussions entre syndicats, autorités locales et le Ministère transalpin du développement économique, les propriétaires ont engagé des négociations avec un potentiel repreneur.


Pal Zileri - DR


Il s’agit de J6 de Nicola Ferraretto, entreprise d’habillement située à Vicence, qui détient aussi un studio de design à Milan, fournisseur pour des marques de mode. De par sa localisation proche de celle de Forall et sa spécialisation dans le menswear, c’est sa candidature qui a été retenue car considérée comme la plus viable et solide.

Dans un communiqué, Forall Confezioni parle "d’un parcours de partenariat industriel". L’accord permettrait notamment de sauvegarder la quasi-totalité des effectifs restants, soit près de 113 personnes. En 2020, le site employait 250 personnes. Mais selon les syndicats, 400 postes étaient en réalité menacés compte tenu des autres employés du groupe déployés entre administration et forces de vente. Un porte-parole du groupe assure qu’il n’y a eu aucun licenciement, "juste des départs à la retraite et des réinsertions auprès d’entreprises locales".

A travers cet accord, Mayhoola, devenu l’actionnaire principal de l’entreprise italienne en 2016 à travers sa montée à 100% du capital, garderait le contrôle de la marque Pal Zileri, tout en continuant de s’appuyer sur l’usine de Quinto Vicentino pour la réalisation des collections, via un accord de production exclusif avec le nouveau propriétaire J6 lorsque un accord final sera conclu.

Face à la chute des ventes d’habillement formel, organisé autour d’une production locale surdimensionnée et coûteuse, Pal Zileri, tout comme ses autres concurrents, a vu son chiffre d’affaire chuter ces dernières années. Une tendance renforcée par la crise du Covid, qui n’a pu être enrayée par le fonds qatari, en dépit de ses investissements.

"Avec le soutien constant de notre actionnaire Mayhoola, nous avons toujours pensé que la recherche d'un partenaire industriel était la meilleure solution possible pour l'usine de Quinto Vicentino et les personnes qui y travaillent", commente Massimiliano Tintinelli, directeur de la restructuration et membre du conseil d'administration de Forall Confezioni Spa.
 
"L'accord souscrit sur la transition de l'emploi est une étape fondamentale pour la continuité de la production de Quinto et pour préserver au maximum les travailleurs. Il nous permet aussi d'approfondir le parcours initié avec un investisseur important sur le territoire, dans un dialogue continu avec les institutions régionales et les représentants syndicaux", conclut-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com