Palladium puise dans ses archives des années 80 pour le printemps-été 2019

Avec plus de 70 ans au compteur, Palladium possède une histoire riche, des archives fournies et elle compte bien le faire savoir. Cette semaine, la marque de chaussures française passée dans le giron du groupe coréen E.Land lance sa ligne Pallaphoenix Flame, qui revisite un modèle des années 80. La basket développée sur une base de toile de coton est agrémentée d’une flamme monochrome ou bicolore. Elle est proposée dans plusieurs coloris, avec une tige basse ou haute. La campagne pour le lancement de cette gamme fait directement référence à l’année 1986, date barrée sur les visuels au profil de 2019.


Avec la Pallaphoenix Flame, Palladium revendique une inspiration eighties - DR

La griffe, qui s’est fait connaître avec sa Pampa, modèle en toile tout terrain plébiscité par la Légion étrangère française dans les années 1940, a vu peu à peu son terrain de jeu commercial se focaliser sur l’Asie. A l’heure actuelle, ses deux premiers marchés sont la Chine puis le Japon. Elle compte déjà 200 magasins à l’enseigne en Chine, dont une dizaine en direct ou avec des partenaires à Hong Kong.

Elle ouvre désormais entre 20 et 30 magasins à l’enseigne par an en Chine. Les Pallaphoenix Flame blanches avec leur flamme bleu et rouge, clin d’œil au drapeau tricolore, y sont très prisées. La France et l’Allemagne arrivent ensuite dans le classement des principaux marchés, non loin des Pays-Bas et des Etats-Unis.

« La France représente aujourd'hui entre 10 et 15 % des ventes globales. La collection y est distribuée par près de 600 revendeurs. Ce chiffre a été réduit parce que nous nous sommes concentrés sur les partenaires avec qui nous pouvons vendre un minimum de volume, sinon cela n’était pas assez rentable pour nous. Par ailleurs, en Europe, la collection est diffusée par près de 1500 revendeurs et, au global, ce chiffre atteint environ 2 500 revendeurs. Mais la Chine se distingue vraiment désormais puisqu’elle réalise entre 70 et 80 % du chiffre d’affaires total », souligne Jamel Khadir, directeur des ventes et du marketing de Palladium.


La Pampa, son modèle classique, semble être une source d'inspiration inépuisable - DR

En Europe, Palladium compte trois magasins en succursale : une à Amsterdam et deux à Paris. La direction a choisi la boutique d’Amsterdam pour y tester son nouveau concept en y déployant un nouveau mobilier dans une déco brute d’inspiration industrielle. Cette adresse accueille pour la première fois cette saison une offre textile à l’instar du modèle chinois. En Chine, le textile représente déjà 45 % des ventes mais le format réduit des succursales européennes (50 mètres carrés pour le plus grand à Amsterdam) ne permet pas encore à la gamme textile d’être bien mise en valeur.

En plus de ses trois succursales et de ses magasins chinois, la griffe compte une cinquantaine de magasins gérés par des partenaires dans de nombreux pays. Cette année, la marque table sur un chiffre d’affaires en 2019 de 90 millions de dollars, contre 65 millions de dollars en 2017 (les chiffres de 2018 n'ont pas été communiqués, ndlr).

La griffe de « sneakers boots » revendique une place sur le marché entre Dr Martens et Timberland, pour les bottines, et Converse et Vans, pour les baskets. « Nous avons plusieurs atouts en notre faveur. Nous sommes authentiques avec une histoire longue. Nous savons faire des produits fonctionnels, résistants et légers. Tout cela nous donne une vraie légitimité. Nous construisons notre retour en France et nous aurons pas mal de projets d’ici la fin de l’année », ajoute Jamel Khadir. En attendant, la marque n’hésite pas à intervenir sur les réseaux sociaux. Sa dernière campagne été 2019, "Uniform of the People", tient à séduire « toutes les communautés ».
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresLuxe - ChaussuresBusinessCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER