×
Publié le
1 juil. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Palm Angels s’apprête à s’implanter à Paris

Publié le
1 juil. 2022

Palm Angels accélère son expansion. La griffe de streetwear de luxe, détenue par Farfetch via New Guards Group et pilotée par Francesco Ragazzi, a ouvert trois boutiques en moins d’un an. Après les Etats-Unis et l’Italie, elle envisage désormais de s’implanter à Paris. Selon nos informations, elle aurait signé une adresse dans l’une des artères du luxe les plus convoitées au monde, soit au numéro 217 de la rue Saint Honoré, non loin de Saint Laurent. Une manière de confirmer son image et son positionnement dans le segment haut de gamme.


La toute nouvelle ligne pour la maison dévoilée à Milan - Palm Angels


Pour Palm Angels, il s’agit d’une ouverture stratégique, qui lui permet de s’implanter en direct dans l’une des destinations les plus prestigieuses pour la mode et le luxe. Elle a d’abord ouvert deux premières boutiques aux Etats-Unis, à Miami en août 2021 et à Las Vegas quatre mois plus tard. Un marché important pour la maison, qui tire son inspiration de l’esthétique californienne. En juin, elle vient d’inaugurer son premier point de vente en Europe, à Milan, où elle a son siège. Là encore, c’est une adresse importante qui a été choisie. A savoir la Via Verri au numéro 4, dans le Quadrilatère du luxe milanais.

Le magasin se déploie sur 150 mètres carrés, aménagé avec un nouveau concept créatif, conçu par Francesco Ragazzi en collaboration avec le cabinet d’architecture français Gilles & Boissier, qui est en charge depuis des années du réseau retail de Moncler. Boiseries en noyer, poutres en chêne, parois en ciment brut et sol en carreaux de granit caractérisent le décor qualifié "d'ethno-chic", où les articles sont exposés de manière "fluide, éclectique et spontanée". C’est le même type d’aménagement qui sera décliné à Paris, ainsi que dans les futurs magasins de Palm Angels.

Lancée en 2015, la marque de prêt-à-porter, qui défile sur les podiums milanais depuis 2017, a enrichi son offre en quelques années, en développant un véritable lifestyle. Aux collections pour homme et femme se sont ajoutées celles pour l’enfant (4 à 12 ans), ainsi que les accessoires avec en particulier une ligne de lunettes réalisée en interne et une incursion dans le parfum avec l’entreprise suédoise 16-69. Elle vient de lancer aussi une ligne de maison avec coussins, couvertures, bougies et autres objets design, qui complètent l’offre en magasin.


Une vue de la boutique milanaise inaugurée en juin - Palm Angels


Palm Angels a aussi multiplié les collaborations ces dernières années, notamment avec Missoni, Vilebrequin, le fabricant de vélos électriques Mate et Moncler, dont Francesco Ragazzi a été le directeur artistique pendant plus de dix ans. Reconnaissable à son logo en lettres gothiques archi présent sur les vêtements, tout comme les motifs du palmier ou des feuilles de cannabis repris de manière récurrente, la marque se décline surtout autour de tee-shirts, sweaters et autres survêtements, proposant l'attitude cool et insouciante californienne à travers la vision (et la qualité) italienne de son directeur créatif.

En 2021, la société New Guards Group (NGG), acquise fin 2019 par la plateforme d'e-commerce anglaise Farfetch, propriétaire notamment de la licence de Palm Angels, est montée à 60% dans le capital de la marque, les 40% restants étant détenus à égalité par Francesco Ragazzi et Davide de Giglio, le cofondateur et patron de NGG.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com