×
173
Fashion Jobs
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
HUGO BOSS
Consultant Global Media 100% (f/m/d)
CDI · Zug
ESTÉE LAUDER
Retail-Make-up Artist 60 - 80% - Raum Luzern
CDI · Lucerne
ESTÉE LAUDER
m.a.c Retail-Make-up Artist 40% im Manor Letzipark Befristet (01.11.2021- 31.1.2022)
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Mac Und Bobbi Brown Retail-Make-up Artist 60 - 80% - Raum Luzern
CDI · Lucerne
ESTÉE LAUDER
Estée Lauder Beauty Advisor 70% - Glattzentrum
CDI · Wallisellen
ESTÉE LAUDER
m.a.c Make-up Artist à Sion (40%)
CDI · Sion
PINK MAHARANI
Chief Operations Manager
Stage · GENEVA
THE KOOPLES
Sales Assistant - Glatzentrum Men - Part Time 50%
CDI · WALLISELLEN
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · CHUR
ESTÉE LAUDER
Mac Make-up Artist (Région Geneve / Lausanne)
CDI · Lausanne
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Store Manager - 42,5 Stunden - Zürich- M/F/D
CDD · ZURICH
GLOBUS
Mitarbeiter:in ***Delicatessa Kundenservice (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Verkäufer(in) - 30 Stunden - CDI - Zürich- M/F/D
CDI · ZURICH
CLEMENTINE
Assistant(e) Responsable Boutique
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
m.a.c Retail-Make-up Artist 40% Befristet Für 3 Monate
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Bobbi Brown Retail-Make-up Artist (3 Monate) im Globus Luzern
CDI · Lucerne
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · WINTERTHUR
ETAM LINGERIE
Responsable de Magasin H/F Genève
CDI · GENÈVE
Publié le
16 mars 2021
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pierre Cardin poursuit sur tous les fronts sous l’égide de Rodrigo Basilicati

Publié le
16 mars 2021

Mode, théâtre, culture, licences, immobilier, les restaurants Maxim’s… Les multiples activités de Pierre Cardin vont se poursuivre tous azimuts. En particulier dans le prêt-à-porter, comme l’a annoncé ce mardi au cours d’une conférence de presse, Rodrigo Basilicati, neveu du célèbre couturier décédé le 29 décembre 2020. Au programme, un studio agrandi avec une vingtaine de nouvelles embauches et un grand défilé-événement programmé le 29 décembre prochain avec l’objectif de rajeunir la clientèle.
 

Deux modèles du printemps-été 2020 - Pierre Cardin


Ingénieur de formation, pianiste, designer et architecte, Rodrigo Basilicati a connu Pierre Cardin dans les années 1990. Le styliste lui confie à l’époque sa ligne de meuble "Sculptures Utilitaires". Il lui donne à partir de 1999 des responsabilités en l’intégrant dans sa holding Pierre Cardin Evolution, dont il devient le directeur général en 2018 et est nommé président en 2020, quelques mois avant sa mort. L’homme âgé de 51 ans se trouve aujourd’hui à la tête d’un empire, qui n’a certes plus le même poids qu’il y a 30 ans lors de son apogée, mais qui reste une emblème de la mode parisienne, qu’il souhaite valoriser et pérenniser.

Lors de la conférence organisée au restaurant parisien Maxim’s (propriété du couturier depuis 1981), au côté de Jean-Pascal Hesse, directeur de la communication de Pierre Cardin depuis 1995, Rodrigo Basilicati a esquissé dans les grandes lignes ses projets pour le groupe, qu’il entend rénover et relancer en douceur tout en respectant l’héritage de son fondateur. Pour l’instant donc, pas question de vendre immeubles ou actifs, ni de recruter un directeur artistique externe. L’idée est de poursuivre le travail et les initiatives lancées par Pierre Cardin.

Concernant la maison de couture, l’objectif est de "la renouveler et de donner une nouvelle touche aux vitrines des boutiques". "On peut continuer la ligne de prêt-à-porter Pierre Cardin, sans la copier, mais en la respectant, car elle est très claire avec des produits immédiatement reconnaissables. Nous voulons continuer de faire parler de lui sans changer totalement son identité, comme cela se fait dans les autres maisons", explique l'héritier spirituel du styliste, qui va renforcer et chapeauter le studio interne. "Je suis là pour penser à la manière de mon oncle, autant que ce soit possible", ajoute-t-il.

L’entreprise emploie une soixantaine de personnes, dont 23 travaillent pour la maison de couture et certains depuis 30-40 ans. L’équipe de création devrait s’élargir via une vingtaine d'embauches. "Il est crucial de préserver le savoir-faire de Pierre Cardin. Il a inventé des techniques de couture, un système particulier pour coudre, mais aussi pour obtenir une construction précise des formes. S’il le faut, nous réintégrerons certains anciens collaborateurs, afin qu’ils transmettent ces techniques aux nouvelles générations", poursuit-il.

Concernant Pierre Courtial, entré chez Cardin il y a cinq ans à la faveur d’un stage, formé ensuite par le couturier, qui lui avait permis l’an dernier de lancer sa propre collection au sein du studio, il n’y a pas de projets particuliers. "Il était très proche de mon oncle depuis deux ans. Il va sans doute lancer sa propre maison. Nous allons en discuter", glisse le PDG.


Rodrigo Basilicati (à gauche) et Jean-Pascal Hesse durant la conférence - DR


Cette dernière année 2020, marquée par la pandémie, Pierre Cardin a eu le temps de discuter longuement avec son neveu. "Il m’a donné beaucoup d’idées. Il a aussi laissé de nombreux croquis de modèles, qui seront réalisés pour notre prochain défilé. Un show-fleuve sous forme d’hommage, qui se tiendra un an exactement après sa mort afin de célébrer sa mémoire, indique-t-il.

Ce grand défilé de prêt-à-porter féminin, qui inclura aussi quelques looks masculins, présentera pour moitié des créations inédites de Pierre Cardin et pour moitié des créations totalement nouvelles conçues par son studio. Le couturier, qui a travaillé sans relâche pendant 70 ans, a laissé derrière lui des archives monumentales (qui doivent encore être numérisées) de plusieurs dizaines de milliers de vêtements, tous conservés par le groupe.

"Il a créé l’équivalent de quatre vies de couturier ! Nous allons nous inspirer de son travail, mais aussi éviter de le copier ou de le répéter. Nous allons embaucher des jeunes designers pour renouveler son style, tout en respectant ce qu’il a fait", insiste encore Rodrigo Basilicati. "C’est la première fois que seront présentés des nouveaux modèles créés après la mort de Pierre Cardin. Ce défilé a aussi pour but d’inspirer nos licenciés, qui restent notre principale source de revenus", note-t-il.

Le nombre de licences Cardin actives dans le monde est passé de plus de 700 dans les années 1990 à près de 350 aujourd’hui. "Nos partenaires ont résisté à la crise du Covid et tiennent à garder cette marque. Nous souhaitons toucher un public plus jeune. L’idée est de chercher de nouvelles licences même pour des produits que nous n’avons jamais touchés jusqu’ici. Par ailleurs, nous voudrions avoir les références de toutes les catégories de produits sous licence dans chaque pays", dit le manager, qui espère surfer sur un nouvel engouement pour la marque avec la distribution dans 43 pays du film "Pierre Cardin", réalisé par P. David Ebersole et Todd Hughes.
 
Pour ce qui est du chiffre d’affaires du groupe, il n’a pas été révélé. "Certes 2020 a été pénalisant comme pour la plupart des marques, mais notre société reste solide et saine, sans dette, avec une capacité financière, qui n’a toujours pas été utilisée et pourrait être utile pour déclencher des projets intéressants", conclut Rodrigo Basilicati, qui confie ne pas être l’unique héritier de Pierre Cardin, une vingtaine de membres de la famille étant concernés par sa succession.


Deux autres créations du printemps-été 2020 - Pierre Cardin


Pour le reste, le groupe va rénover l’historique restaurant Maxim’s de la rue Royale, qui va être relancé à travers de "belles et intéressantes solutions pour lui restituer son esprit des années 1930-40 en l'ouvrant aussi l'après-midi et en transformant en lieu de culture et de fêtes avec une clientèle rajeunie".

Au menu aussi, la relance du Festival de Lacoste, en Provence, rebaptisé "l’art de la scène", qui ne sera plus centré que sur la musique lyrique, et le chantier d’une sorte de nouvel Espace Cardin à Houdan, dans les Yvelines. L’ancienne laiterie rachetée par le couturier, non loin de la gare, sera transformée dans les prochaines années en salle de spectacle, d’exposition, accueillant notamment les créations de Pierre Cardin, mais aussi en une académie abritant des ateliers et résidences d’artistes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com