×
Publié le
12 mai 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pitti Uomo annonce pour juin une édition "excitante" de retour sur 4 jours

Publié le
12 mai 2022

Après deux saisons organisées sous un format réduit (en nombre, taille et durée), le Pitti Uomo espère renouer en juin avec sa splendeur d’antan. Certes, cette 102e édition du salon référence de la mode masculine, dédiée aux collections du printemps-été 2023, n’atteindra pas son niveau d’affluence et d’adhésions pré-pandémique, mais elle promet néanmoins une belle affiche, revenant à quatre jours (et non plus trois), du 14 au 17 juin à Florence, avec une manifestation unique, sans plus s’associer au Pitti Bimbo, qui table sur plus de 650 exposants et 15.000 visiteurs.


Le Pitti Uomo a choisi l'île comme thème cette saison - Pitti Immagine


Pour célébrer ce retour à la normale, l’organisateur florentin Pitti Immagine a choisi le thème de l’île invitant les acteurs de la mode masculine à embarquer pour Pitti_Island, car "nous sommes encore dans une phase de passage", explique le directeur général Agostino Poletto durant la conférence de presse de présentation. "L’île est aussi le lieu qu’on rejoint après un long voyage. On y fait étape pour se ressourcer. C’est un lieu de rencontres et d’échanges, où on fait le plein d’images et de nouvelles découvertes, avant de repartir".

"Plus qu’une île, ce Pitti Uomo sera surtout un archipel de styles", souligne-t-il. On y retrouvera la plupart des habitués du salon, telles les marques traditionnelles, mais aussi une centaine de nouveaux noms, en particulier des réalités plus petites et de niche. A noter aussi la présence croissante de marques lifestyle proposant accessoires et produits autour de l’univers masculin.

Pour l’instant 640 entreprises ont confirmé leur participation (contre 338 en juin dernier et 548 en janvier), dont 38% provenant de l’étranger. Du côté des acheteurs, viendront à Florence, dans "un esprit de grand enthousiasme de reprise" selon les organisateurs, les principales enseignes internationales, dont la Samaritaine et les Galeries Lafayette (France), Bergdorf Goodman, Bloomingdale’s (Etats-Unis), Lane Crawford (Hong Kong), Browns, Liberty (Angleterre) ou encore My Theresa (Allemagne).

La manifestation relance également en cette session estivale ses projets spéciaux en ville, en dehors de l’enceinte du salon. Alors qu’elle avait dû annuler son événement en janvier dernier pour cause de Covid, Ann Demeulemeester revient comme invitée d’honneur. Sa griffe, rachetée en 2021 par l’entrepreneur-détaillant milanais Claudio Antonioli, est en pleine relance. L'occasion pour la fondatrice de revenir sur son parcours, à travers une installation spéciale avec une sélection de ses plus belles pièces d’archives, qui sera dévoilée le mercredi 15 juin à la Stazione Leopolda.

La veille, le mardi 14, le Pitti Uomo organise un défilé performance dans un ancien palais avec son invitée spéciale Grace Wales Bonner. L’intéressante et talentueuse créatrice britannique d’origine jamaïquaine travaille notamment sur la richesse et la diversité de la culture noire. Enfin, un autre défilé événement est prévu avec la marque danoise Soulland, mêlant design, recherche, artisanat et l’univers du skate. Fondé par Silas Oda Adler, le directeur créatif, et Jacob Kampp Berliner, le CEO, le label, qui fête ses vingt ans cette année, est connue pour ses silhouettes minimalistes et ses collaborations avec artistes et marques premium.


Avec sa marque Soulland, Silas Oda Adler fait l'objet d'un projet spécial au Pitti - Pitti Immagine


Pour ce qui est du salon, il  se déploiera autour de ses cinq principales sections: "Fantastic Classic" centrée sur l’évolution de l’homme classique dans ses versions les plus contemporaines, "Futuro Maschile" avec une offre de menswear contemporain, "Dynamic Attitude" dédiée à l'outdoor, au sport et au streetwear, "Superstyling" consacrée aux marques avant-gardistes et de niche et "S Style Sustainable Style", une sélection de neuf marques pointues et écoresponsables (Bennu, Connor McKnight, DNI, Curious Grid, Junk, Margn, Maxime, Mworks, Philip Huang, Waste Yarn Project).

A cela s’ajoute la section consacrée à la mode scandinave "Scandinavian Manifesto" et un espace centré sur les talents de la mode ukrainienne. Le Pitti Uomo avait déjà invité ce pays en 2014, dans le cadre de son programme "guest nation". Compte-tenu de la guerre qui frappe l’Ukraine, l'organisateur florentin a souhaité apporter son soutien en allumant les projecteurs sur sept stylistes (T. Mosca, Katerina Kvit, The Coat, Poustovit, Ksenia Schneider, Bobkova et Litkovska) et deux artisans créatifs (Olk Manufacture e Gunia Project). Ils bénéficieront d’un espace dédié au sein de la Fortezza da Basso, qui héberge la manifestation.

Parmi les autres rendez-vous à signaler, le projet spécial dédié à la nouvelle marque Sapio, le 70e anniversaire des jeans premium Roy Rogers, les 40 ans de WP Lavori In Corso, les 15 ans d’Antony Morato, le retour de Fila, l’exposition immersive de Gore-Tex. "Les exposants feront des présentations encore plus belles que d’habitudes. Il y a un grand intérêt de la part des entreprises à se présenter d’une nouvelle manière. Ce sera un salon très excitant", conclut Agostino Poletto.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com