×
189
Fashion Jobs
ETAM LINGERIE
Responsable Marketing Suisse
CDI · LAUSANNE
ESTÉE LAUDER
Global Quality Assurance Audit Manager
CDI · Wollerau
GRAFTON DEUTSCHLAND GMBH
Business Controller Retail (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
GUCCI SWISS RETAIL SA
Gucci Team Manager (M/F/D)
CDI · ZURICH
INTIMISSIMI
Junior District Manager
CDI · LOSANNA
ETAM LINGERIE
Area Manager H/F
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Indirect Procurement Buyer
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Counter Consultant Estée Lauder 40% Lausanne
CDI · Lausanne
ESTÉE LAUDER
Consultant Clinique 40% Globus Luzern
CDI · Lucerne
HUGO BOSS
Brand Manager Sneakers
CDI · Coldrerio
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
HUGO BOSS
Brand Development Manager
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Vas Administration Specialist
CDI · Lachen
BENSIMON AUTOUR DU MONDE
Conseiller-Ère Vendeur-Euse
CDI · LAUSANNE
APM MONACO
Conseiller de Vente H/F (CDD Genève)
CDD · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Make-up Artist (All Genders) m.a.c Sion (40%)
CDI · Sion
GLOBAL COMMERCE MEDIA
Online Praktikum – Content Marketing & SEO
Stage · ZÜRICH
LA PRAIRIE
Internship: Community Management (1 Year)
Stage · VOLKETSWIL
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W), 40% - 60%)
CDI · Uster
ESTÉE LAUDER
Regional Operational Excellence & Continuous Improvement Lead
CDI · Wollerau
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Verkäufer(in) - 30 Stunden - Globus Glattzentrum- H/F
CDD · PARIS
ZADIG & VOLTAIRE
Sales Assistant - 80% - Aubonne Outlet
CDI · AUBONNE
Publicités
Par
AFP
Publié le
13 sept. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Plus de 280.000 euros pour des bijoux du couturier allemand Moshammer

Par
AFP
Publié le
13 sept. 2005

AMSTERDAM, 13 sept 2005 (AFP) - La vente mardi au profit de sans abris de bijoux et objets précieux du "Tsar de la mode", l'excentrique couturier allemand Rudolph Moshammer, assassiné en janvier, a totalisé 284 400 euros a annoncé la maison d'enchères Sotheby's à Amsterdam.


L'excentrique couturier défunt Rudolph Moshammer Photo : AFP

Les quarante lots étaient estimés entre 80.000 et 90.000 euros, selon Sotheby's. Un seul lot est resté invendu.

Le clou de la vente, une paire de boucles d'oreilles signées Cartier, ornées de perles et diamants et portée par sa mère Else pour qui le couturier avait écrit son autobiographie "Mama und Ich" (Maman et moi), a été emporté par un particulier néerlandais pour 72.000 euros, contre une estimation haute de 12.000 euros.

Un Britannique s'est offert une broche en perles de culture, saphir et diamant à 27.600 euros, et une bague ornée d'émeraudes et de diamants à 22.800 euros.

Une broche en or jaune incrustée de diamants et de rubis, ces derniers synthétiques, qui, selon le couturier, avait été offerte à Evita Peron lors de son mariage en 1945 avec celui qui devait devenir le président argentin avec Juan Peron est partie pour un peu plus de 3.600 euros. La provenance n'avait pas été authentifiée.

"Mosi", comme il était surnommé, a laissé l'usufruit de sa villa à sa chienne, mais il avait pris des dispositions pour que les associations aidant les sans abris, qu'il soutenait de son vivant, héritent à sa mort.

Rudolph Moshammer, qui comptait parmi ses clients le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger, le ténor José Carreras, les magiciens de Las Vegas Siegfried et Roy, ou l'acteur Richard Chamberlain, avait été étranglé mi-janvier avec un câble téléphonique.

Le lendemain, la police interpellait un Irakien de 25 ans, confondu grâce à un échantillon d'ADN retrouvé sur les lieux du crime. L'homme a reconnu l'avoir tué à l'issue d'une dispute concernant le montant de ses rétributions en échange d'actes sexuels.

Le corpulent couturier de 64 ans était une figure-phare de la vie mondaine allemande, où il brillait par ses costumes excentriques et son imposante coiffure inspirés du roi Louis II de Bavière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.