×
Par
AFP
Publié le
9 sept. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Polytechnique: fronde d'anciens élèves contre un projet de LVMH sur le campus

Par
AFP
Publié le
9 sept. 2022

© 2022 AFP - Quelque 70 diplômés de l'Ecole polytechnique s'opposent au "projet délétère" du géant du luxe LVMH, qui prévoirait d'implanter un centre de recherche sur le campus, dans une tribune publiée jeudi soir sur le site du journal Le Monde.


Bernard Arnault - DR


"LVMH a annoncé, en catimini durant l'été, l'implantation d'un immense centre de recherche consacré au +luxe durable et digital+ sur le campus de l'Ecole polytechnique" à Saclay (Essonne), écrivent les anciens élèves de l'école d'ingénieurs.

Selon eux, "trois cents chercheuses et chercheurs de LVMH devraient y travailler sur des problèmes techniques éloignés des thématiques de recherche de l'Ecole: remplacement des plastiques par des alternatives plus écologiques dans des emballages de parfum, développement d'algorithmes de recommandation plus performants pour accroître la quantité de produits vendus, etc".

Les signataires accusent le groupe de Bernard Arnault de vouloir par ce projet "cimenter une respectabilité factice sur la question environnementale et sécuriser un accès privilégié aux élèves du campus, tandis que les retombées du côté de l'Ecole seraient extrêmement maigres, tant sur le plan financier que scientifique".

"Nous nous opposons fermement à la concrétisation de ce projet délétère. Il ne pourrait que contribuer à dévoyer l'Ecole de sa mission première et à dégrader le lien de confiance déjà abîmé que le pays entretient avec ses élites", insistent les polytechniciens.

Ces derniers appellent donc les administratrices et administrateurs de l'Ecole à "refuser ce projet" à l'occasion du conseil d'administration exceptionnel qui doit, selon les signataires, se tenir fin octobre 2022.

La tribune publiée jeudi soir fait écho à une précédente mobilisation des élèves contre TotalEnergies. En janvier 2022, le géant français de l'énergie avait renoncé à implanter un pôle Recherche et Développement à proximité du campus, invoquant le "retard" pris sur le calendrier initial et les "recours" qui promettaient de retarder sa construction.

LVMH a annoncé en juillet 2021 vouloir créer "un centre de recherche mondial dédié au luxe durable et digital", qui doit ouvrir "en 2024/2025" sur le plateau de Saclay, au sud de Paris.

Dans son communiqué, le géant du luxe avait précisé qu'il "(regrouperait) à terme 300 collaborateurs et chercheurs qui travailleront sur le luxe et la protection de la planète", "au coeur d'un écosystème de recherche particulièrement riche et dynamique".

Paris, 8 sept 2022 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Médias