×
131
Fashion Jobs
HUGO BOSS
Stock Sales Administration Manager (w/m/d) 100%
CDI · Zug
GLOBUS
Verkaufsleiter Herrenmode (M/W/D)
CDI · WALLISELLEN
ETAM LINGERIE
Hôtesse de Vente / Fribourg
CDD · FRIBOURG
AVINAS JEWELRY
Stage Vente
Stage · GENÈVE
AVINAS JEWELRY
Stage Digital Design And Community Management
Stage · GENÈVE
LACOSTE
Lehre Detailhandesfachfrau / -Fachmann Lifestyle Textil M/W/D
CDI · BERN
SIDLER SA
Designer Borse / Fashion Brand / Ticino
CDI · LUGANO
ZADIG & VOLTAIRE
Assistant Store Manager - Aubonne - CDD 100%
CDD · AUBONNE
LEVI'S
Conseiller/Ère de Vente
CDD · AUBONNE
CALZEDONIA
Sales Assistant 30%
CDI · BIEL
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Vendeur(se) - 10h - CDI - Globus Lausanne - H/F
CDI · LAUSANNE
LACOSTE
Assitant Store Manager M/W/D
CDI · LANDQUART
SANDRO SUISSE
Assistant Store Manager (m/f/w) Sandro Zurich m/f
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Conseillère ou Conseiller de Vente
CDI · FRIBOURG
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Digital / E-Commerce
Stage · PLAN-LES-OUATES
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Service Logistique - Assistant Administratif
Stage · GENÈVE
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Digital / E-Marketing
Stage · GENÈVE
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Digital & Trade Marketing
Stage · GENÈVE
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Verkäufer(in) - 42,5 Stunden - CDD - Jelmoli Zürich- M/F/D
CDD · WALLISELLEN
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Store Manager - 42,5 Stunden - CDI - Zürich- M/F/D
CDI · ZÜRICH
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Verkäufer(in) - 30 Stunden - CDI - Zürich- M/F/D
CDI · ZÜRICH
HUGO BOSS
Sales Associate 20% (H/F/d)
CDI · Lausanne
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
18 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pour Boohoo, les scandales n'entachent pas les résultats

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
18 janv. 2021

Secoué par plusieurs scandales sur les conditions de travail de ses sous-traitants, le détaillant en ligne britannique Boohoo a néanmoins enregistré une hausse de 40% de ses ventes au cours des quatre derniers mois de l'année. 


Oasis/Boohoo Group


Entre l'automne et les fêtes de fin d'année, ses recettes ont atteint 660,8 millions de livres (742,5 millions d'euros). Boohoo a par ailleurs annoncé un chiffre d'affaires de 1,477 milliard de livres (1,66 milliard d'euros) au cours des dix premiers mois de son exercice, en augmentation de 42%.

Les ventes au Royaume-Uni ont bondi de 40% pour atteindre 357,2 millions de livres (401,4 millions d'euros) sur la période de quatre mois, et de 38% sur dix mois, à 787,4 millions de livres (885,3 millions d'euros).

Dans le reste de l'Europe, les ventes ont augmenté de 30% à 90,4 millions de livres (101,6 millions d'euros) sur quatre mois et de 36% à 214,1 millions de livres (240,7 millions d'euros) sur dix mois.

Aux États-Unis, les ventes ont progressé de 52% à 110,6 millions de livres (124,3 millions d'euros) au dernier quadrimestre 2020, légèrement en-deçà de la croissance de 67% enregistrée au cours des dix premiers mois de son exercice. Et dans le reste du monde, les ventes sur quatre mois ont augmenté de 20% à 45,5 millions de livres (51,1 millions d'euros), et de 18% sur dix mois à 105,8 millions de livres (118,9 millions d'euros).

Cependant, la marge brute sur quatre mois de 53% a connu une baisse de 50 points de base par rapport à la même période de l'exercice précédent. L'entreprise précise que toutes ses marques ont enregistré de bonnes performances, et que "l'intégration et la relance des marques Oasis et Warehouse ont été couronnées de succès".

La croissance du groupe pour l'exercice financier qui prendra fin le 28 février devrait être de 36 à 38%, au-delà de ses prévisions, qui tablaient sur une hausse comprise entre 28 et 32%.

Concernant la polémique sur les conditions de travail jugées parfois indignes chez certains de ses sous-traitants, le détaillant en ligne dit avoir progressé dans la mise en place de son programme "Agenda for Change" établi suite aux scandales qui ont éclaté l'été dernier. Boohoo a notamment nommé Brian Leveson, un ancien juge, pour assurer le contrôle de ses activités en novembre 2020 — et l'entreprise assure qu'elle "fait d'importants progrès dans la mise en œuvre des recommandations" de ce dernier.

Quelque 64 noms ont d'ores et déjà été retirés de la liste des fournisseurs britanniques du groupe britannique et des enquêtes supplémentaires sont en cours, précise l'entreprise.

Le détaillant britannique est par ailleurs sur le point de finaliser l'extension de ses capacités d'entreposage au Royaume-Uni, où un nouveau site devrait ouvrir au mois d'avril et créer jusqu'à 1.000 emplois. Le site sera consacré aux marques Nasty Gal, Karen Millen, Coast, Oasis et Warehouse, qui l'investiront au cours du premier semestre.


Avec la rédaction en France

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com