Prada : après quatre ans de baisse, un bénéfice net en hausse au premier semestre

Milan, 1er août 2018 (AFP) - Le groupe de luxe italien Prada a annoncé le 1er août dernier avoir vu son bénéfice net grimper de 11 % au premier semestre, à 106 millions d'euros, mettant fin à quatre ans de baisse.


Prada voit son bénéfice repartir à la hausse sur son premier semestre - Prada

Son chiffre d'affaires est lui aussi reparti à la hausse, progressant de 3 %, à 1,5 milliard d'euros. Il augmente même de 9 % à taux de change constants.

« Une nouvelle phase de développement a commencé dans lequel le groupe Prada pourra exprimer son potentiel », a souligné son patron Patrizio Bertelli, cité dans le communiqué. « Cette première partie de l'année se termine avec des résultats très satisfaisants pour tout le groupe Prada : une croissance des revenus transversale aux marques, produits et marchés, une progression des marges, tout en ayant continué à investir dans la qualité et l'innovation des produits, la visibilité de la marque et l'évolution numérique », a-t-il ajouté.

Patrizio Bertelli et son épouse, la créatrice Miuccia Prada, ont transformé Prada, une petite entreprise milanaise de maroquinerie fondée en 1913 par le grand-père de Miuccia en un géant du luxe. La maison est ainsi le premier groupe de luxe italien en termes de chiffre d'affaires.

Mais la maison, cotée à la Bourse de Hong Kong, a enregistré un recul de ses profits et ventes ces dernières années. En 2017, son bénéfice net a ainsi baissé de 10,5 %, à 249 millions d'euros, tandis que son chiffre d'affaires diminuait de 3,6 %, à 3,1 milliards. Le groupe a pris diverses mesures, en rénovant son réseau de distribution et en développant le numérique, permettant d'inverser la tendance à partir de la fin 2017.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER