Première Classe a marqué des points avec les étrangers

Le salon de l’accessoire qui s’est tenu du 1er au 4 octobre derniers à Paris aux Tuileries a maintenu son taux de fréquentation et son nombre de visiteurs étrangers. Il a aussi créé la surprise en introduisant quelques marques de mode tournées vers le vêtements. Le tout couronné par un bon climat d'affaires.

Première Classe
Vue du salon Première Classe aux Tuileries

Tout juste un an après avoir fêté ses 20 ans, Première Classe a de nouveau créé la surprise en faisant évoluer son concept vers une offre plus globale en intégrant une quinzaine de marques rapprochant, à leur manière, vêtements et accessoires. Parmi elles,Naco, April May, Didier Ludot "La Petite Robe Noire", Lola Faturoti, Jérôme L’Huillier ou encore Leitmotiv … "C’est intéressant et surtout audacieux de la part du salon d’avoir fait cela", remarque une acheteuse asiatique qui avoue aimer la France pour sa créativité.

Une évolution plutôt appréciée donc par un visitorat qui est resté stable (12 692 entrées soit -2 % versus octobre 2009). L’international a dominé le taux de fréquentation (61 %) prouvant une fois de plus la place de Paris dans le parcours des acheteurs de boutiques haut de gamme et sélectives, avec le passage remarqué d'acheteurs de niche.
"En 18 ans nous n'avions jamais fait un aussi bon salon, aussi bien en termes de montants que de clients", s'exclame le créateur de sacs Philippe Roucou.

Dans le détail, si les acheteurs français ont marqué par leur présence la 1ère session de Première Classe à la Porte de Versailles en septembre (+16 %), ils ont accusé un recul de 10 % sur la session d’octobre, à session équivalente, avec 4 940 visiteurs. En revanche, la province a, elle, augmenté de 24 %, avec 1 872 entrées (soit 38 % du visitorat français), alors que les boutiques et grands magasins de la région Paris et Ile de France ont enregistré une baisse de 23 % avec 3 068 visiteurs.

L’Europe de son côté était en progression (+3 %). Après la France, l’Italie conserve le second rang (1 744 visiteurs, +2 %), suivie par l’Angleterre (512 visiteurs, -18 %), l’Allemagne (+27 %), l’Espagne (+10 %), la Belgique (-8 %), la Suisse (+6 %), et les Pays-Bas (+30 %).
De son côté, l’Asie est restée fidèle au salon (22 % du visitorat). Les Japonais conservent leur 3ème place derrière la France et l’Italie (1 332 visiteurs, -2 %).

Comme sur les autres salons, les exposants ont souligné la curiosité et la fidélité des Japonais qui osent passer commandes et permettent ainsi à de jeunes créateurs de rentrer dans leurs frais."C'est notre premier salon et tout s'est très bien passé avec de très bons acheteurs pour l'étranger", confie la créatrice Diane de Maria.

Enfin, le continent américain a confirmé son grand retour sur Première Classe avec une progression de 9 %. Avec 670 visiteurs, les Etats-Unis sont le 3ème pays étranger le plus présent sur le salon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER