Première Vision lancera sa marketplace en 2018

L'organisateur de salons professionnels Première Vision déploiera au deuxième semestre 2018 une marketplace B2B rassemblant les offres de ses différents rendez-vous. L'outil se limitera dans un premier temps aux commandes d'échantillons, en étant le salon virtuel de Première Vision.

PVP

L'annonce a été officialisée le 19 septembre à l'occasion de la conférence de lancement de Première Vision Paris. Développée grâce à la société française Mirakl, la marketplace sera opérée par une nouvelle entité, Première Vision Digitale, filiale à 100 % de Première Vision SA. Equipe amenée à moyen terme à se composer d'une quinzaine de personnes. En son sein, la marketplace est placée sous la direction de Gaël Seguillon, spécialiste du domaine puisqu'ayant notamment dirigé la place de marché de RueduCommerce et participé au lancement de PriceMinister.

Première Vision Digital se fixe comme premier objectif d'amener 1 500 entreprises à intégrer la marketplace, afin de composer une offre de quelques 70 000 produits textile, habillement, cuir, accessoires ou encore dessins textile. Des exposants qui seront en mesure de limiter et contrôler l'accès à leurs productions. Côté acheteurs, Première Vision entend mettre à profit sa base de données, qui regroupe 250 000 acheteurs internationaux.

Pour compléter l'offre produit, le portail proposera du contenu éditorial portant sur l'actualité du secteur, des analyses stratégiques et des points tendance. Mais la marketplace proposera surtout divers services de mise en relation entre fabricants et donneurs d'ordres.

Un aperçu de la forme que pourrait prendre la marketplace - Première Vision

« Cette marketplace est un projet stratégique qui va permettre de soutenir le développement commercial de nos exposants à l’international, en leur offrant une connexion permanente avec leurs clients, explique le directeur général de Première Vision, Gilles Lasbordes. C’est aussi un moyen de s’adapter à des processus de production devenus très divers et fragmentés. Il faut accompagner l’évolution de la filière, dont les nouveaux acteurs sont dans l’attente de nouveaux outils. »

Les rendez-vous Première Vision se tiennent deux fois l'an à Paris, New York ou encore Istanbul. Une offre qui inclut notamment le salon Made in France et Denim Première Vision, et qui s'est enrichie en 2016 avec l'arrivée de Première Vision Blossom, qui réunit au coeur de Paris des productions destinées aux pré-collections des grandes maisons. L'édition principale, Première Vision Paris, réunit actuellement à Villepinte 1 954 exposants jusqu'au 21 septembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

TextileSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER