×
139
Fashion Jobs
THE KOOPLES
Area Manager - Zürich And South of Germany - w/m/v
CDI · ZURICH
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 80 % Befristet in Spreitenbach ab Sofort
CDI · Spreitenbach
GLOBUS
Chief Sales Officer (Cso) / Mitglied Der Geschäftsleitung (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
HUGO BOSS
Key Account Manager Menswear (M/F/D) 100%
CDI · Zug
ESPRIT
Sales Associate Flex (Employé/e de Vente) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESPRIT
Assistant Store Manager (M/W, 100%)
CDI · Wallisellen
ESPRIT
Sales Associate (Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 100%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 60 - 80%)
CDI · Lucerne
ESPRIT
Store Manager (m/f, 100%)
CDI · La Tène
ESPRIT
Sales Associate Flex (Mitarbeiter/in im Verkauf) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
CALZEDONIA
Vendeuse 30%
CDI · VEVEY
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 30%
CDI · NYON
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 30% Lausanne
CDI · LOSANNA
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100%
CDI · LAUSANNE
CALZEDONIA
Sales Assistant 30%
CDI · BIEL
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 20%
CDI · GENEVA
GLOBUS
Verkaufsberater:in Fashion im Bereich Premium (M/W/D)
CDI · ZURICH
ZADIG & VOLTAIRE
Store Manager - 100% - Globus Basel
CDI · BÂLE
SKECHERS RETAIL SWITZERLAND
Responsable de Boutique
CDI · LAUSANNE
TOM TAILOR
Modeberater (M/W/D) Mit 60 % Arbeitspensum Für Unseren Tom Tailor Store in Mels (Ekz: Pizolcenter)
CDI · MELS
ESTÉE LAUDER
Senior Mps Planner
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Project Engineer Building Infrastructure
CDI · Lachen
Par
AFP
Publié le
8 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Près d'un Européen sur dix a acheté de la contrefaçon à son insu, selon une étude

Par
AFP
Publié le
8 juin 2021

Près d'un Européen sur dix a été "conduit abusivement" à acheter des produits contrefaits, a indiqué l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) dans une étude publiée mardi.





Selon cette étude, réalisée avec l'OCDE, la contrefaçon représente 6,8% des importations de l'UE, soit 121 milliards d'euros de produits allant des vêtements à l'électronique, aux jouets ou au vin.

"Près d'un Européen sur dix (9%) a déclaré avoir déjà été conduit abusivement à acheter des produits de contrefaçon", indique l'EUIPO, agence de l'UE basée dans la ville espagnole d'Alicante, dans un communiqué.

Le pourcentage varie fortement selon les Etats membres: de 2% en Suède à 19% en Bulgarie en passant par 9% en France. Et "dans un contexte mondial où le commerce électronique connaît un prodigieux essor" en raison de la pandémie, 70% des Européens ayant fait des achats en ligne en 2020 selon Eurostat, "la capacité à discerner les produits de contrefaçon reste problématique pour les citoyens de l'UE", note l'EUIPO.

Selon cette étude, 33% des Européens "se sont déjà interrogés sur l'authenticité d'un produit dont ils avaient fait l'achat".

Dans le contexte actuel de pandémie, le directeur exécutif de l'EUIPO, Christian Archambeau, souligne en outre "la hausse du nombre de médicaments et de produits médicaux de contrefaçon qui constituent un facteur aggravant pour la santé et la sécurité des citoyens".

Selon une autre étude de l'EUIPO publiée en début d'année, les principaux pays d'origine de ces médicaments contrefaits sont la Chine et l'Inde tandis qu'Emirats Arabes Unis, Hong Kong et Singapour servent de points "de transit" à ce commerce illégal estimé à 4 milliards d'euros par an.

Les produits contrefaits voyagent principalement par voie maritime, selon cette précédente étude de l'EUIPO qui souligne que 80%, en valeur, des conteneurs de produits contrefaits saisis le sont en Chine et à Hong Kong.

L'agence de l'UE attire aussi l'attention sur le marché "lucratif" du piratage de contenus télévisés accessibles sur internet qui représente près d'un milliard d'euros par an.

AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.