×
118
Fashion Jobs

Puig investit dans la marque colombienne Loto del Sur et la société indienne Kama Ayurveda

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 12 mars 2019
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Puig multiplie les annonces. Dans le cadre de sa stratégie de développement à l’international, l’entreprise catalane a révélé avoir acquis une part minoritaire de l’entreprise colombienne de cosmétiques haut de gamme Loto del Sur. De plus, la société familiale a fait son entrée sur le marché indien via l’achat d’une participation minoritaire dans la firme Kama Ayurveda, spécialisée dans les produits de beauté ayurvédiques d’origine végétale.


La tour Puig, siège social de l’entreprise - Puig


« Notre connaissance de la parfumerie haut de gamme et notre longue expérience à l’international vont aider Loto del Sur à atteindre ses objectifs de croissance. De plus, Puig dispose déjà d’une importante présence en Amérique latine, mais l’accord conclu aujourd’hui avec Loto del Sur va nous permettre de renforcer encore plus notre positionnement dans la région », explique Marc Puig, le président et PDG de l’entreprise.

Les détails de la transaction n’ont pas été révélés, mais Puig s’est ménagé la possibilité d’augmenter son investissement au cours des prochaines années sur la base d’un accord à long terme. La société espagnole entend dynamiser la croissance de Loto del Sur, une marque fondée par Johana Sanint en 1999. La firme, qui se positionne comme marque de référence du marché colombien, propose des produits de beauté et d’hygiène, des cosmétiques, des parfums et des produits d’intérieur faits à partir d’ingrédients naturels typiques du continent.

« La grande connaissance du secteur de Puig, l’esprit d’entreprise que nous partageons, la passion pour ce que nous faisons et la capacité d’avoir une vision à long terme sont des atouts qui vont nous permettre de développer tout le potentiel de Loto del Sur. Je n’aurais pas pu rêver d’un meilleur partenariat pour faire connaître au monde la richesse, l’exubérance et le glamour de l’Amérique latine », se réjouit la fondatrice de Loto del Sur, qui conserve la présidence de sa marque.

Pour le moment, Loto del Sur distribue ses produits via sa boutique en ligne et dans huit boutiques propres en Colombie. Mais la firme compte ouvrir quatre nouveaux établissements en 2019.

Puig a également annoncé ce mardi 12 mars son entrée sur un marché émergent, l’Inde, à travers l’acquisition d’une part minoritaire de Kama Ayurveda, une marque de produits de beauté, de cosmétique et de parfumerie ayurvédique qui fait référence dans le pays. Puig apportera 1 milliard de roupies (12,5 millions d’euros) pour « promouvoir l’expansion nationale et internationale de l’entreprise », selon un communiqué.

Comme dans le cas de Loto del Sur, Puig se réserve la possibilité d’augmenter sa participation à l’avenir. « Ce partenariat à long terme s’inscrit dans la stratégie de développement de notre activité de retail dans le monde entier et nous permet de nous implanter sur un marché au grand potentiel pour la beauté, les cosmétiques et la parfumerie », affirme Marc Puig, soulignant que cet accord « permettra d’offrir des produits ayurvédiques et des cosmétiques d’origine de Kama Ayurveda à un large public, un projet en accord avec notre engagement envers les modèles d’activité durables et responsables ».

Fondée en 2002 par Vivek Sahni, Dave Chang, Rajshree Pathy et Vikram Goyal, la marque Kama Ayurveda possède actuellement 52 boutiques et corners en Inde et jouit d’une forte présence en ligne. Cette firme écologique qui se positionne sur le segment haut de gamme attend de Puig « un soutien stratégique et une orientation vers la prochaine phase de croissance pour devenir une marque globale », résume son cofondateur et président, Vivek Sahni. Depuis cinq ans, Kama Ayurveda compte aussi parmi ses investisseurs India 2020 Fund II Limited, une filiale du fonds de capital privé Lighthouse Advisors.

Puig est aujourd’hui aux mains de la troisième génération de la famille éponyme. En 2017, l’entreprise a poursuivi sa croissance et déclaré des revenus de 1,935 milliard d’euros. La société espagnole, qui distribue ses produits dans plus de 150 pays, compte plusieurs marques propres dans son portfolio comme Carolina Herrera, Nina Ricci, Paco Rabanne, Jean Paul Gaultier, Dries Van Noten, Penhaligon’s et L’Artisan Parfumeur, et possède aussi les licences de Prada, Christian Louboutin et Comme des Garçons ainsi que des parfums Lifestyle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com