×
104
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Quatre maisons se retirent du calendrier de la Fashion Week homme parisienne

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 22 mai 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Fashion Week homme de Paris va connaître des changements significatifs : le calendrier officiel sera amputé d’au moins deux défilés et quatre maisons ont annoncé leur départ.


Berluti - Automne-hiver 2018 - Collection homme - Paris - © PixelFormula


Le retrait le plus notable est sans doute celui de Berluti, la marque de luxe de l’empire LVMH et probablement la plus proche d’une griffe de haute couture pour homme en France. Une décision qui fait suite au départ du créateur très apprécié de Berluti, le Colombien Haider Ackermann, qui a quitté la maison il y a deux mois. Sa propre marque fera aussi l’impasse sur les défilés homme parisiens, qui auront lieu du mardi 19 au dimanche 24 juin.
 
Le successeur d'Haider Ackermann chez Berluti, Kris Van Assche, présentera son premier défilé pour le label en janvier prochain. Il officiait auparavant chez Dior Homme, une autre marque du groupe LVMH. Cette dernière fera d'ailleurs partie des plus scrutées cette saison, puisqu'elle orchestrera la première de Kim Jones à la direction artistique, avec Louis Vuitton, ou le jeu de chaises musicales a placé Virgil Abloh qui fera donc également sa première en cette fin juin.

La Fédération de la Haute Couture et de la Mode (FHCM), aux commandes des défilés parisiens, a révélé deux autres désistements : celui de Niuku, une marque unisexe qui a fait défiler l’homme et la femme sur le même podium en janvier, et celui de Julien David, qui avait fait porter à ses modèles des masques d’animaux en latex.
 
Le calendrier officiel de la FHCM a été publié sur son site ce mardi et affiche seulement 53 défilés au lieu des 55 attendus. Un troisième défilé pourrait même faire défaut, car le créneau du vendredi soir à 20h laissé vacant par Berluti n’a toujours pas été attribué. Christophe Lemaire et Icosae ont pour leur part annoncé ne pas défiler et opter pour une présentation cette saison.
 
Quatre marques qui ont déjà défilé auparavant à Paris ont en revanche été invitées au calendrier officiel pour la première fois cette saison. Il s’agit du label californien Alyx, fondé par Matthew Williams, des marques japonaises Mihara Yasuhiro et Undercover, et de la griffe suédoise CMMN SWDN.

Cependant, la saison homme parisienne peut tout de même se réjouir d’une victoire majeure : contrairement aux Fashion Weeks de Milan et Londres, les podiums parisiens résistent encore et toujours à la tendance montante de faire défiler les collections homme et femme en même temps.

Mais il faut noter cette saison que Paris ne sera pas le seul point de rendez-vous... Au premier jour de la fashion-week, le 19 juin, c'est à Marseille, dans le cadre du festival OpenMyMed, que Christelle Kocher fera défiler sa première collection Croisière sur un navire ouvert au public pour l'occasion. Et c'est toujours dans le Sud de la France, mais dans un lieu encore non dévoilé, que Jacquemus fermera le bal le 25 juin, au lendemain de la clôture parisienne, avec un défilé pour sa toute première collection masculine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com