Quelle : 209 réductions de postes sont annoncées pour la France

L'entreprise de vente par correspondance Quelle, filiale française du groupe allemand en difficultés KarstadtQuelle, a annoncé un nouveau plan de restructuration à ses 955 salariés hier lors d'un comité central d'entreprise au siège social à Saran, près d'Orléans (Loiret).



L'entreprise va procéder à 209 suppressions d'emplois sur ses deux sites français, dont 30 à Tourcoing (Nord), où se trouvent les fonctions marketing et produits (200 personnes), et 170 à Orléans (755 salariés), établissement spécialisé dans les fonctions logistique, relation client, finances et ressources humaines.

11 postes vont aussi être supprimés dans des magasins, tandis que 11 autres, de cadres techniques, seront créés.

Cette décision intervient un an après un premier plan social qui avait déjà touché 45 personnes.

Selon le directeur général Europe de l'Ouest de Quelle, Tarek Ghandour, en poste depuis mars, elle s'explique par la situation « extrêmement préoccupante » que traverse le distributeur français mais n'est pas lié aux problèmes rencontrés par son actionnaire allemand.

L'entreprise a enregistré 19 millions d'euros de perte cette année et son chiffre d'affaires a reculé de 15 %.

Sur les trois derniers exercices, la perte cumulée atteint 38,5 millions d'euros.

Pour la direction, cette crise consacre l'échec de la stratégie menée par ses prédécesseurs.

« Nous avons cherché à nous positionner en confrontation directe avec le catalogue de La Redoute pour conquérir une clientèle plus jeune et plus moderne, en décalage complet avec notre coeur de cible », a-t-il expliqué, plutôt centré « sur la femme de 40 ans, à revenu modeste et vivant en lointaine banlieue ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Les Echos

Distribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER