×
90
Fashion Jobs
LA PRAIRIE
Senior Client Experience Manager
CDI · ZÜRICH
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 40% Manor Liestal
CDI · Liestal
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Global Quality Assurance Audit Manager
CDI · Wollerau
SIDLER SA
Merchandise / Retail Buyer (German-French Bilingual)
CDI · ZÜRICH
SIDLER SA
Avvocato / IT / de/ fr – Part-Time 60%
CDI · LUGANO
SIDLER SA
Retail Group Financial Controller / German Native / Zurich
CDI · ZÜRICH
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Mps Planner (Fragrance)
CDI · WOLLERAU
CONFIDENTIEL
Area Manager - Suisse Romande
CDI · GENÈVE
CLINIQUE
Clinique Counter Consultant 80-100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Supply Chain IT Business Analyst
CDI · Lachen
HUGO BOSS
Brand Management Bodywear & Hosiery
CDI · COLDRERIO
LA PRAIRIE
Packaging Art Director
CDI · ZÜRICH
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Quality Manager Travel Retail Distribution Centers
CDI · Lachen
MAJE
Verkäufer 50% - Globus Zurich
CDD · ZURICH
THE KOOPLES
Concession Manager - Manor Geneve - Full Time
CDI · GENÈVE
ETAM LINGERIE
Responsable de Magasin H/F Fribourg
CDI · FRIBOURG
SIDLER SA
Junior Accounts Payable / Fluent English / Immediately Available
CDI · MENDRISIO
SIDLER SA
Stock Keeper / Luxury Brand / Geneva
CDI · GINEVRA
SIDLER SA
Junior Accounts Receivable (en/de)
CDI · MENDRISIO
ESTÉE LAUDER
Estee Lauder Counter Coordinateur 30% /Clinique Counter Coordinateur 30% Manor Sierre
CDI · Sierre
MP L'OCCITANE
Digital Marketing Intern
Stage · GENÈVE
CONFIDENTIEL
Sales Associate Russian Speaker
CDD · ZURICH
Par
Reuters
Publié le
18 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Record en vue à 277.000 milliards de dollars pour les dettes mondiales, selon l'IIF

Par
Reuters
Publié le
18 nov. 2020

NEW YORK (Reuters) - L'endettement mondial devrait atteindre un niveau sans précédent de 277.000 milliards de dollars (233.400 milliards d'euros) à la fin de l'année en raison des montants colossaux empruntés par les Etats et les entreprises pour faire face à la crise du coronavirus, conclut l'Institute of International Finance (IIF) dans une étude publiée mercredi.


En photo, l'usine automobile de Nissan dans le Tennessee. L'endettement mondial devrait atteindre un niveau sans précédent de 277.000 milliards de dollars (233.400 milliards d'euros) à la fin de l'année en raison des montants colossaux empruntés par les Etats et les entreprises pour faire face à la crise du coronavirus, conclut l'Institute of International Finance (IIF) dans une étude publiée mercredi. - Photo d'archives / Reuters / William DeShazer


L'IFF, qui regroupe plus de 400 banques et institutions financières du monde entier, estime que la dette globale avait déjà augmenté de 15.000 milliards de dollars fin septembre, à 272.000 milliards, une progression imputable pour près de la moitié aux Etats, principalement développés.

La dette globale des pays développés a ainsi bondi à 432% du produit intérieur brut (PIB) à la fin du troisième trimestre contre environ 380% fin 2019.
Pour les pays émergents, ce ratio était proche de 250% fin septembre, et de 335% pour la Chine.

"Il y a d'importantes incertitudes sur la manière dont l'économie mondiale pourra se désendetter à l'avenir sans conséquences négatives importantes pour l'activité économique", estime l'IIF. Aux Etats-Unis, la dette totale (publique et privée) devrait atteindre 80.000 milliards de dollars en fin d'année, soit quelque 9.000 milliards de plus qu'à fin 2019.

Dans la zone euro, la dette a augmenté de 1.500 milliards de dollars sur les neuf premiers mois de l'année pour atteindre 53.000 milliards fin septembre.
Les plus fortes augmentations du ratio d'endettement du secteur non-financier ont été enregistrées au Liban, en Chine, en Malaisie et en Turquie, précise l'étude.

D'ici la fin de l'an prochain, ajoute l'IIF, quelque 7.000 milliards de dollars d'obligations et d'emprunts syndiqués de pays émergents arriveront à échéance, dont 15% sont libellés en dollars américains, or la baisse des recettes fiscales de ces pays rend le remboursement de ces dettes "beaucoup plus coûteux" malgré la faiblesse globale des taux d'intérêt.



(Rodrigo Campos, version française Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

© Thomson Reuters 2020 All rights reserved.

Tags :
Autres
Industrie