Rita Row : le développement international de la marque éthique passe par Paris

« Confortable, esthétique, oversize et sexy ». C’est ainsi qu’Imma Serra et Xènia Semis, les fondatrices de Rita Row, décrivent l’univers du personnage qui a inspiré la griffe méditerranéenne. Fondée en 2013 à Figueres en Espagne, la marque féminine se base sur le commerce responsable et la production éthique et durable. Un positionnement qui lui a permis d’entrer sur le marché américain et de se développer en Europe.


Origins, collection printemps-été 2019 - Rita Row

Rita Row, qui a cessé de défiler à la 080 Barcelona Fashion il y a deux ans, a choisi de participer à d’autres salons de mode professionnels pour booster son développement international. La marque sera à nouveau présente au Who’s Next, le salon parisien qui aura lieu du 18 au 21 janvier. « Cela fait quatre ans que nous y participons et les résultats ont toujours été positifs en termes de visibilité et de contrats en Asie et en Europe », commente le label.

Aujourd’hui, la griffe catalane est présente en France à Lyon, Perpignan et Gruissan, et dispose de quatre points de vente à Paris. Rita Row reviendra aussi à Capsule du 23 au 25 février. Le salon new-yorkais a été déterminant pour sa présence sur le marché nord-américain et au cours des deux prochains mois, Rita Row y investira 30 nouveaux points de vente dont Free People et Urban Outfitters.

« En cherchant toutes les informations concernant l’origine de nos tissus, nous sommes en mesure de fabriquer des vêtements plus éthiques. Et les consommateurs peuvent aussi acheter plus responsable », expliquent les porte-parole de la marque, dont les fils et tissus proviennent d’Europe (Espagne, Italie et France) et sont presque tous dotés du certificat Oeko-Tex. Concernant la production, Rita Row revendique le « développement de relations de travail de proximité et à long terme avec les ateliers de notre chaîne d’approvisionnement ». Actuellement, cette marque au style fonctionnel dispose d’un studio à Figueres et effectue 55 % de sa production en Espagne et 45 % à Porto, chez les voisins portugais.

Même si la marque reconnaît qu’il est encore « très difficile » de trouver des tissus en accord avec sa philosophie durable, les défis liés à la production n’ont pas freiné sa croissance. Et sa philosophie responsable « est très appréciée dans le nord de l’Espagne ou dans la zone du Benelux », des marchés où elle dispose déjà respectivement de 35 et 23 points de vente. De plus, la marque catalane travaille avec le Studio Hotstuff d’Amsterdam et avec le showroom White Line à Barcelone, connu pour représenter des marques durables. Rita Row dispose aussi de sa propre boutique en ligne même si l’immense majorité de son chiffre d’affaires vient de la vente en gros.


Collection printemps-été 2019 Rita Row

Au-delà des vêtements féminins, Rita Row propose aussi une ligne de chaussures « made in Spain » ainsi qu’une collection de bain qui a même séduit l’actrice Emma Roberts. Le prochain défi ? Diversifier l’offre et ajouter des accessoires et des bérets de style français. Jusqu’à maintenant, la stratégie de la marque a porté ses fruits avec une présence dans 120 points de vente au niveau mondial et une croissance significative des ventes. Pour 2019, Rita Row prévoit un chiffre d’affaires d’un million d’euros. De douces ambitions qui ne laissent pas de côté l’éthique.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusinessCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER