×
Publicités
Publié le
3 juin 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Rocket Internet dopé par ses récentes acquisitions

Publié le
3 juin 2019

Le groupe allemand affiche 15 millions d'euros de chiffre d’affaires au premier trimestre, contre 10 millions un an plus tôt. Une hausse amenée par la dizaine de nouvelles activités lancées par Rocket Internet depuis janvier 2018, qui affichent une progression de 85 % sur la période, là où les activités plus anciennes sont en recul de 5 %.


Le groupe Rocket Internet a été fondéen 2007 à Berlin par les frères Samwer. - Reuters


Un décalage qui vient au passage justifier la stratégie récemment décidée par l’investisseur allemand spécialisé dans l’e-commerce, à savoir accélérer les créations de nouvelles structures dans son portefeuille.

L’entreprise pointe notamment l’accroissement de 58 % du chiffre d’affaires du portail e-commerce nigérian Jumia, entré à la Bourse de New York le 12 avril dernier, ou encore l'essor du portail Home24, dédié à l’ameublement, qui affiche une progression de 12 % sur la période.

En parallèle, pour la division Global Fashion Group (regroupant les plateformes de vente en ligne The Iconic, Zalora, Dafiti et Lamoda), le trimestre clos fin mars se termine sur une marge d’Ebitda de -10 %, en amélioration de 1,9 point sur un an. Le chiffre d’affaires s’est renforcé de 15 % à 261 millions d’euros, tandis que la structure a porté à 11,5 millions son nombre de clients (+15%). 

Le groupe avait publié le 4 avril dernier un bilan de l’année 2018 affichant 196 millions d’euros de bénéfice net, loin des 6 millions d’euros de pertes de l’exercice précédent. Le résultat d’exploitation atteignait pour sa part 203,3 millions d’euros, tandis que le groupe indiquait avoir à disposition 1,7 milliard d’euros de liquidités.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Business