Semaine de la mode de Londres : les stylistes concoctent un hiver flamboyant

LONDRES, 11 fév 2008 (AFP) - L'automne-hiver sera flamboyant à n'en pas douter : même un créateur adepte du noir comme John Rocha, qui a ouvert la seconde journée de la Semaine de la mode de Londres, a succombé à l'orange lumineux et au rose électrique.


Créations d'Amanda Wakeley collection automne-hiver 2008/2009 - Photo : Adrian Dennis/AFP

Le styliste né à Hong Kong et irlandais d'adoption a exploré "une nouvelle silhouette taillée sur mesure pour une féminité moderne et légèrement excentrique".

Résultat : les robes et jupes, au-dessus du genou, sont parfois matelassées ou avec des superpositions de textures qui, en jouant avec la finesse de la taille, se transforment en cloches ou en lanternes rappelant les lointaines crinolines.

Rouge tomate, rose bonbon, pourpre et, plus sagement, doré parsèment cette nouvelle collection dans laquelle le cachemire et la laine au crochet occupent une large place à côté de la soie.


Créations PPQ collection automne-hiver 2008/2009
Photo : Adrian Dennis/AFP

Chez PPQ, le tulle et la soie sont mis à l'honneur dans la collection "Freedom to party" (Libre de faire la fête) qui fait la place belle aux robes boule de tulle noir parsemé de petites planètes aux couleurs lumineuses, et combi-short de soie à larges bandes aux couleurs dominantes de la saison (orange cuivré, moutarde, prune).

La tendance est également aux lignes destructurées, aux vêtements alambiqués où coutures et plis semblent avoir été mis au mauvais endroit mais malgré cela, la silhouette fonctionne comme chez Sinha-Stanic. Les vêtements se molletonnent, parfois se recouvrent de fourrure, et jouent sur les volumes en associant boléro aux larges épaules avec un top hyper-moulant et une jupe bouffante.


Créations Jasper Conran collection automne-hiver 2008/2009 - Photo : Adrian Dennis/AFP

Plus classique, Jasper Conran a présenté des robes fluides, avec beaucoup de plissés, dans des monochromes de gris, noir, ivoire, crème avec des teintes plus vives de moutarde et vert émeraude deci-delà.

Le duo Eley Kishimoto a choisi d'être graphique et géométrique dans ses motifs, avec parfois des lignes très années 60 pour des vestes de jeune fille sage en velours côtelé framboise et gants blancs. Un petit air d'arlequin a inspiré les deux partenaires pour des robes et des blouses toutes en fluidité.


Créations eley Kishimoto collection automne-hiver 2008/2009 - Photo : Adrian Dennis/AFP

Réchauffement climatique ou non, Amanda Wakeley a pensé aux femmes qui porteront ses créations de soie au plonger de dos vertigineux pendant un hiver rigoureux en utilisant de la fourrure pour des étoles et boléros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER