×
Par
AFP
Publié le
13 août 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Shiseido taille dans ses prévisions à cause de ventes modestes au Japon et en Chine

Par
AFP
Publié le
13 août 2022

© 2022 AFP - Le groupe japonais de cosmétiques Shiseido a annoncé mercredi avoir drastiquement revu à la baisse ses prévisions pour son exercice 2022 en raison de l'impact de la pandémie sur ses ventes au Japon et en Chine, ses deux principaux marchés.


Visuel de la marque Shiseido - DR



Au premier semestre, les résultats du groupe ont été "lourdement affectés par la lente reprise du marché des cosmétiques au Japon et l'impact des confinements, principalement à Shanghaï", a-t-il détaillé dans un communiqué.

Shiseido ne prévoit plus sur l'ensemble de l'année qu'un bénéfice net de 25,5 milliards de yens (184,8 millions d'euros), contre 44 milliards de yens précédemment, ce qui représenterait une chute de 45,6% sur un an.

Il table désormais sur un bénéfice opérationnel de 33,8 milliards de yens (244,9 millions d'euros) au lieu de 66,8 milliards de yens lors de ses dernières prévisions, soit une dégringolade de 66,4% par rapport à 2021.

Shiseido s'attend enfin à des ventes de 1.070 milliards de yens, soit légèrement moins que les 1.075 milliards de yens précédemment escomptés, mais ce qui signifierait une hausse de 6% sur un an.

Sur le marché japonais, malgré un rebond des ventes dans les grands magasins après la levée des mesures de restrictions sanitaires, Shiseido a noté un environnement de marché resté "difficile", en raison d'un "appétit des consommateurs pour la consommation de cosmétiques" resté modeste.

Relevant la "frugalité" des Japonais devant les importantes hausses de prix, le groupe ne s'attend plus à ce que les ventes reviennent d'ici la fin de l'année au niveau de 2019.

Et il n'espère en Chine qu'une "modeste reprise" au second semestre, malgré la levée des confinements qui ont perturbé les ventes au premier trimestre.

Entre janvier et juin, Shiseido a dégagé un bénéfice net de 16,2 milliards de yens (117,4 millions d'euros) après une perte nette de 28,1 milliards de yens un an plus tôt. Celle-ci était cependant due principalement à la fin d'accords de licence de Shiseido dans les parfums avec le groupe de mode italien Dolce & Gabbana.

Il a connu un bénéfice opérationnel de 17 milliards de yens (123,2 millions d'euros), contre une perte opérationnelle de 21,2 milliards de yens au premier semestre 2021.

Ses ventes n'ont reculé que de 0,4% à 493,4 milliards de yens (3,6 milliards d'euros), en raison de ses bonnes performances dans la zone Amériques ainsi que dans son activité "travel retail" (boutiques duty-free principalement dans les aéroports).

Tokyo, 10 août 2022 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.