Sized to fit : une solution pour le fitting et le sur mesure

Le 12 décembre, la Maison de la création et du savoir-faire mettait à l’honneur Sized to Fit, solution intégrant la personnalisation dans les processus de fabrication et création. Une journée de démonstration qui a attiré nombre de créateurs ainsi que représentants de la grande distribution, du mass market, et naturellement du haut de gamme et du luxe.

Démonstration de Sized to Fit devant des professionnels au sein de la Maison de la Création et du Savoir-faire

D’un scanner corporel définissant fidèlement la silhouette en une douzaine de secondes à un système de gestion transmettant directement les données aux façonniers, les démonstrations ont manifestement intéressé les professionnels présents.

La personnalisation prend en effet une importance grandissante auprès d’une clientèle toujours en quête d’originalité, mais surtout de vêtements adaptés à leurs courbes.

« Il y a une véritable besoin de personnalisation, qui touche les marques de luxe comme le monde de la distribution, avec, d’ores et déjà, une réflexion en profondeur sur la manière de s’adresser au client », explique Jean Louis Jeyd, de Sized to Fit. Une solution développée par la société d’ingénierie Neatek, et Ouest Developpement, une société dédiée aux conseils et services pour la mode.

Sized to Fit propose d’accompagner les marques en matière de vêtement sur mesure comme d’habillement au simple fitting adapté. Le système s’adapte aux outils techniques du marché, comme les tablettes iOS ou Androïd, qui permettent aux vendeurs d’ajuster les mesures. Et surtout les bodyscanners, vendus entre 10 000 et 50 000 euros sur le marché, et dont les modèles les plus imposants peuvent facilement intégrer les boutiques comme des salons d’essayage.

Le concept store parisien de Philippine Janssens. qui propose des pantalons sur mesure via Sized to Fit

Philippine Janssens, créatrice de la marque éponyme de pantalon féminin sur mesure, a d’ores et déjà franchit le pas. « Les clients ont besoin de retrouver un peu de créativité. Ils attendent de nous un retour à l’apprentissage des finitions, à l’heure où l’on achète tout et n’importe quoi à n’importe quel prix » explique t-elle. « Nos clients ne viennent plus chercher un pantalon, mais une histoire et surtout un savoir-faire. Ce dispositif vient renforcer notre cœur de métier ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER