×
175
Fashion Jobs
KA/NOA
Sales Manager
CDI · GENÈVE
HUGO BOSS
Junior Brand Manager Leather Accessories Boss Man
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Trade & Consumer Marketing Manager Estée Lauder/Origins
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HUGO BOSS
Consultant Global Media 100% (f/m/d)
CDI · Zug
ESTÉE LAUDER
HR Trainee - Jahrespraktikum ab Juli 2022
Stage · Zürich
ESPRIT
Lernende(r) Als Detailhandelsfachfrau/-Mann Efz, Beratung
CDI · Winterthur
THE KOOPLES
Sales Assistant - Glatzentrum Men - Part Time 50%
CDI · WALLISELLEN
LÕU.YETU BIJOUX ESPIÈGLES
Responsable Concept Store Genève
CDI · GENÈVE
THE KOOPLES
Concession Manager - Globus Bern Women
CDI · BERNE
MAJE SUISSE
Verkaufer 50% - Globus Bern m/f
CDI · BERN
MICHAEL KORS
Concession Sales Associate, Jelmoli Acc - Zurich
CDD · ZÚRICH
MICHAEL KORS
Stock Associate - Geneva
CDD · GENEVA
SANDRO
Assistant Store Manager (m/d/f) Sandro Globus Bern
CDI · BERN
MAJE
Sales Assistant - Mendrisio Foxtown Outlet - 15h
CDI · MENDRISIO
MICHAEL KORS
Temporary Seasonal Sales Associate (Part Time) - Geneva
CDD · GENEVA
THE KOOPLES
Modeberater (w/m) - Globus Zurich Women - 80%
CDI · ZURICH
Publié le
27 juil. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

SMCP signe une reprise encore timide au deuxième trimestre

Publié le
27 juil. 2021

Le groupe textile, propriétaire des marques Sandro, Maje, Claudie Pierlot et De Fursac, a annoncé mardi des ventes au deuxième trimestre encore inférieures de 14% à celles de 2019, malgré un rebond de 59,1% par rapport à l'année dernière, tiré par la Chine et les Etats-Unis.


Maje est la marque qui a enregistré le plus fort rebond au deuxième trimestre 2021 - Maje


Le groupe a aussi signé un prêt garanti par l'Etat (PGE) de 53 millions d'euros, le 30 juin, pour "renforcer à nouveau sa position de liquidité", a annoncé SMCP dans un communiqué. En juin 2020, le groupe (propriété de European Topsoho, une société qui appartient au groupe chinois Shandong Ruyi) avait obtenu un premier PGE pour un montant de 140 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires au deuxième trimestre s'élève à 229,4 millions d'euros, en hausse de 59,1% par rapport à 2020, qui incluent "un impact de change négatif de 2,0%". Cela représente toutefois une baisse de 14% des ventes par rapport à 2019. Cette différence était de 17% lors du premier trimestre.

La croissance du groupe est notamment emmenée par les Etats-Unis et la Chine continentale, où les ventes ont dépassé le niveau de 2019, avec un hausse de 11,3% sur le marché américain et une progression de 22% en Chine par rapport à la même période en 2019. Onze nouveaux magasins ont été ouverts en Chine lors des six premiers mois de 2021.

En France (63,2 millions d'euros de chiffre d'affaires au T2), les ventes ont augmenté de 33,7% par rapport à 2020, le groupe avançant de "très bonnes performances" depuis la réouverture des magasins, le 19 mai. Elles sont toutefois inférieures de 28% par rapport à 2019, en raison de "la fermeture du réseau pour la moitié du T2 2021, un environnement moins promotionnel, un faible trafic et peu de touristes."

Le groupe, qui explique avoir investi dans les initiatives digitales pour séduire les millennials et a aussi déployé le ship from store en Europe, relève que la part du digital dans son activité s'est installée à 25% et ceci malgré la réouverture des magasins.

Par marque, Maje a connu le rebond le plus important au trimestre dernier. La marque imaginée par Judith Milgrom a vu ses ventes se redresser nettement à plus de 93 millions d'euros, soit en hausse de près de 74% par rapport au deuxième trimestre 2020 (après change). Sandro atteint les 108 millions d'euros, en hausse de près de 52% et les autres marques (Claudie Pierlot et De Fursac) sont annoncés comme ayant progressé de plus de 45% à plus de 27 millions d'euros.

Sur le semestre, les ventes du groupe atteignent 453,3 millions d'euros, en hausse de 21,6% sur un an.

"Nous restons prudemment optimistes pour le second semestre 2021 sur tous nos marchés" explique le directeur général Daniel Lalonde, cité dans le communiqué.

Le groupe compte notamment s'appuyer sur "la réduction significative de la part des ventes promotionnelles" déjà mise en œuvre lors des trois derniers mois, ainsi que sur son "plan d'optimisation du réseau de magasins physiques", qui s'est traduit pas la fermeture de 25 magasins en France sur le premier semestre. Dans le même temps, le groupe a ouvert 14 magasins sur la zone Asie-Pacifique.

Avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com