×
202
Fashion Jobs
HUGO BOSS
Junior Brand Manager Leather Accessories Boss Man
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Trade & Consumer Marketing Manager Estée Lauder/Origins
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Clinique Travelling Consultant 100%
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100% Lausanne
CDI · LAUSANNE
GLOBUS
Mitarbeiter:in ***Delicatessa Kundenservice (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
GLOBUS
Verkaufsberater:in Men Fashion im Bereich Premium (w/m/d)
CDI · WALLISELLEN
THE KOOPLES
Permanent - Concession Manager - Globus Zurich Homme f/h
CDI · GENÈVE
CONFIDENTIEL
Responsable de Corner Flagship - Genève
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Lead Logistics Inbound And Outbound Planning
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Estée Lauder / Clinique Counter Coordinateur - Manor Sierre - 40%
CDI · Sierre
GLOBUS
Verkaufsberater:in Accessoires Für Pop-up (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
ZARA
Visual Merchandiser 100% (M/W/D) Zara Geneve
CDI · GENEVA
SIDLER SA
jr. Sales Assistant - Runner / Luxury Brand / Seasonal Contract (ft) / st. Moritz
CDI · SAINT-MORITZ
HUGO BOSS
Operations Procurement Merchandise Shoes Woman & Leather Accessories
CDI · Coldrerio
SIDLER SA
Store Manager / Luxury Company / Lucerne
CDI · LUCERNE
Publié le
25 mai 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Snapchat veut séduire marques de mode et créatifs avec de nouveaux outils

Publié le
25 mai 2021

Face à TikTok et Instagram, l'américain Snap, propriétaire de l'application de messagerie photo Snapchat, veut montrer sa différence. Déjà avancée dans le champ de la réalité augmenté (AR), la société basée à Santa Monica, en Californie, a présenté de nouvelles fonctionnalités et des nouveaux outils dédiés à la création de contenus. Son objectif: convaincre les créatifs et les marques d'exploiter ses possibilités... de manière rentable.


Snapchat veut attirer les créatifs - Snapchat



C'était la thématique de sa conférence annuelle dédiée à ses partenaires. Snap a ainsi mis en avant de nouvelles lunettes de réalité augmentée nommée Spectacles. A disposition des créatifs et des marques mais pas des utilisateurs pour l'instant, elles doivent offrir un plus grand confort pour la créativité.

Snap explique avoir versé au global un million de dollars par jour aux utilisateurs qui publient des vidéos courtes sur sa fonctionnalité appelée Spotlight depuis son lancement en novembre. Une porte-parole de Snap a déclaré jeudi que la société ne s'engageait plus à verser un million de dollars par jour, mais plutôt des "millions par mois". Les créateurs de vidéos Spotlight ont gagné plus de 130 millions de dollars depuis novembre, a déclaré Snap.Le changement sur les paiements intervient alors que Snap et d'autres plateformes de médias sociaux cherchent des moyens de construire des fonctionnalités permettant aux influenceurs de gagner de l'argent.

Mais Snapchat veut aussi convaincre les marques. En avril dernier, il s'offrait Screenshop, solution fondée en 2017, présentée comme un Shazam de la mode et qui a connu un bon tremplin après que Kim Kardashian en a fait la présentation. Intégrée sur sa plateforme,  cette application va permettre à Snapchat de proposer à des utilisateurs de prendre une photo d'une tenue pour avoir des recommandations de vêtements de marques afin de recréer un look similaire. Snap a aussi expliqué avoir renforcé l'offre technique de sa plateforme Lens Studio, qui selon elle est utilisée par 200.000 créatifs qui ont imaginé quelque 200.000 filtres (appelés Lens). Ces nouveaux outils concernent la création partagée, expérimentée avec Lego. Mais aussi des solutions de créations de réalité augmentée spécifiquement adaptées à la beauté ou la mode.

"Farfetch offre une expérience d'achat immersive grâce à la 3D Body Mesh et aux commandes vocales, permettant aux Snapchatters de dire quels articles ils souhaitent regarder et essayer en réalité augmentée, explique le groupe dans un communiqué. Prada exploite les nouvelles capacités de reconnaissance des gestes qui permettent aux acheteurs de signaler à la caméra qu'ils souhaitent essayer un autre article".

Côté Beauté, Snap signe un développement avec MAC Cosmetics qui teste la formule Business de la société. "En intégrant leur catalogue de produits via l'API de Snap dans Business Manager, des marques comme M-A-C Cosmetics peuvent créer des Lenses à partir de nouveaux modèles de AR Shopping et les publier sur Snapchat, sur la base d'un inventaire de produits en temps réel".

Pour le groupe Snap, ce volet doit être l'un des leviers d'une croissance rentable. Car si son nombre d'utilisateurs progresse, Snapchat, affirmant avoir passé la barre des 500 millions, est encore loin d'être rentable. Sur son premier trimestre, l'entreprise a enregistré une perte nette de 286 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires de 770 millions de dollars, en progression de 66% par rapport à 2020.

Devenir un véritable relais e-commerce apparaît donc comme un axe opportun. Pour convaincre les marques de rallier son écosystème, Snapchat a donc développé une place de marché pour mettre en relation les créatifs et les entreprises. A voir, si la formule sera gagnante.

Avec Reuters


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com