Sports Direct reste optimiste, malgré des résultats semestriels mitigés

Ces derniers temps, les rapports financiers décevants sont légion. Ils témoignent des difficultés actuelles que traverse l'industrie de la mode. Comment le groupe britannique Sports Direct, qui exploite le segment de marché le plus dynamique du moment, à savoir le sport et les loisirs, mais aussi la mode via sa chaîne haut de gamme Flannels entre autres, s'en est-il sorti de son côté ?


Sports Direct est également présent dans la mode créateur avec son enseigne Flannels. - Flannels

Si ses résultats pour la période de 26 semaines qui a pris fin le 28 octobre n'ont pas été spectaculaires à proprement parler, ils n'étaient mauvais pour autant. Son chiffre d'affaires global a augmenté de 4,5 %, à 1,792 milliard de livres sterling (1,993 milliard d'euros), en tenant compte des 70 millions de livres (78 millions d'euros) d'apport de sa nouvelle acquisition House of Fraser. En l'absence de ce coup de pouce providentiel, et à taux de change constant, le chiffre d'affaires a progressé de seulement 0,2 %.

Et tandis que son unité Sports Retail (incluant le réseau de magasins de sport et de boutiques et concessions USC, ainsi que de sites Web connexes) au Royaume-Uni a enregistré une baisse de 0,2 % à 1,14 milliard de livres (1,27 milliard d'euros), la catégorie Premium Lifestyle (comprenant Flannels, Cruise, Van Mildert...) a grimpé de 29,4 %, pour atteindre 87,6 millions de livres (97,4 millions d'euros).

En Europe, le chiffre d'affaires du commerce de détail dans le secteur des sports a reculé de 4,8 %, à 313 millions de livres (348 millions d'euros), et dans le reste du monde, il a frôlé les 101 millions de livres (112 millions d'euros), soit une hausse de 28,1 %.

Toutes ses branches d'activité ont vu leurs marges brutes augmenter, bien qu'avec des marges allant de 34,2 % pour Premium Lifestyle à 43,5 % pour European Sports Retail, House of Fraser se distingue négativement, avec une marge brute de seulement 28,7 %.

Et côté profits ? L'Ebitda (hors House of Fraser) a augmenté de 15,5 %, à 180,3 millions de livres (200,4 millions d'euros), mais compte tenu des acquisitions et des effets de change, il a diminué de 4,7 %, pour se fixer à 148,8 millions de livres (165,4 millions d'euros). Le résultat opérationnel avant impôts a chuté de 26,8 %, à 64,4 millions de livres (71,6 millions d'euros), principalement en raison de la hausse des amortissements et des intérêts. Le bénéfice avant impôts déclaré a quant à lui bondi de 64,4 %, à 74,4 millions de livres (82,7 millions d'euros).

Si l'on examine de plus près les facteurs qui expliquent ces chiffres mitigés, le chiffre d'affaires de Sports Retail au Royaume-Uni et en Europe a baissé en grande partie à cause des fermetures de magasins. Premium Lifestyle a réalisé une bonne performance grâce aux nouveaux magasins Flannels et au chiffre d'affaires du reste du monde, notamment grâce au rachat des magasins Bob's/EMS aux États-Unis.

Le PDG, Mike Ashley, n'a pas mâché ses mots concernant la performance de House of Fraser : « Au cours de la période visée par le présent rapport, nous avons fait l'acquisition des activités commerciales et des actifs de House of Fraser. Comme je l'ai déjà dit, je pense que l'ancienne équipe de direction a choisi de céder l'entreprise alors qu'elle était insolvable depuis longtemps, nous avons donc d'importants défis à relever pour redresser la marque. Mais je crois sincèrement que nous avons devant nous une occasion fantastique ; grâce aux efforts des équipes de Sports Direct et de House of Fraser et au soutien des marques du groupe, des autorités locales et des propriétaires, nous serons capables de transformer House of Fraser en une société prospère. »

Selon Mike Ashley, le reste du groupe a « connu une nouvelle période de succès ». Et de préciser : « En excluant House of Fraser, nous prévoyons que la croissance de notre bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement sera située entre 5 % et 15 % d'ici la fin de l'exercice, comme nous l'avions annoncé précédemment. Cependant, en incluant House of Fraser, nous serons sans doute en retrait par rapport à l'exercice précédent. »

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimLuxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresLuxe - ChaussuresHorlogerieJoaillerieDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER