Stella McCartney encourage l’économie circulaire en partenariat avec The RealReal

Stella McCartney redouble d’effort dans ses engagements pour une mode durable en faisant un partenariat avec le portail américain dédié aux articles de luxe d’occasion The RealReal.


Photo: AFP

La designer anglaise a renouvelé son partenariat avec l’entreprise durable, qui vise à donner une seconde vie aux articles de luxe en les revendant, leur évitant ainsi de finir à la décharge. Les clients achetant des articles Stella McCartney chez des revendeurs d’occasion recevront un bon de 100 dollars à utiliser dans les magasins Stella ou en ligne.

« Il faut passer de réduire notre impact négatif à le rendre positif pour l’environnement. Cela requiert que nous changions tous notre façon de pensée et nos méthodes d’exploitation pour créer une mode circulaire tout en réduisant nos déchets », a déclaré Stella McCartney dans un communiqué. « Ce partenariat avec The RealReal est une solution simple et ayant un impact fort pour que nos clients participent à cette économie circulaire. Nous espérons amplifier ce partenariat en 2019. »

The RealReal est spécialisé dans la revente d’articles de luxe authentiques et vérifiés, de marques allant de Gucci à Cartier, et dispose de dix boutiques aux Etats-Unis. Mais la collaboration avec la marque axée sur l’économie circulaire n’est pas la seule mesure prise par Stella McCartney pour diminuer l’impact de ses affaires sur l’environnement : plus tôt ce mois-ci, elle a collaboré au lancement de la charte de l’industrie de la mode des Nations unies en Pologne, à l'occasion de la COP24, mettant les entreprises au cœur du thème de la mode durable. 43 entreprises - y compris Burberry, Hugo Boss et H&M - ont rejoint cette initiative qui devra se préciser début 2019.

Traduit par Sonia Broyart

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 AFP-Relaxnews.

Luxe - Prêt-à-porterIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER