Stéphane Rolland : entre pureté et féérie 

Le créateur français a choisi la Maison de la Radio, à Paris, pour dévoiler ses nouvelles pièces haute couture printemps-été 2015. Une collection totalement épurée, faite de matière ultra-légère et fluide, presque féérique.



Pour cette nouvelle collection, Stéphane Rolland a délaissé le rouge vif, qui habille souvent ses robes de soirée pour des teintes plus neutres et plus pures, comme le crème, le blanc (parfois agrémenté de touche or ou argent) et le café, et même parfois un dégradé de ces trois teintes. Le noir habille certaines silhouettes, mais la tendance reste aux couleurs claires.

Une impression de légèreté se fait sentir à la vue de chacune des pièces imaginées par le créateur. Si cela se traduit au niveau de la palette, on peut également le voir au niveau des matières qui semblent flotter. Bien évidemment le tulle est très présent, comme les jeux de transparence, et les volumes qui rendent les robes féériques. Des touches de cuir sont proposées sur certains looks, mais toujours associées à des matières légères.


Des robes de princesse chez Stéphane Rolland (Pixel Formula)


Le créateur joue aussi avec l'asymétrie, que cela soit sur les jupes, les robes, les bustiers et même les chaussures qui arborent des lanières sur une seule partie du pied.

Le final du défilé est un vrai festival de robes de princesses, toutes plus volumineuses les unes que les autres. La robe de mariée blanche, présentée sous la forme d'une structure XXL et parée d'une longue traîne, est particulièrement spectaculaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 AFP-Relaxnews.

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER