×
Par
AFP
Publié le
27 mai 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Succession du styliste Azzedine Alaïa: nouvelle plainte déposée pour "abus de faiblesse"

Par
AFP
Publié le
27 mai 2022

Une plainte avec constitution de partie civile pour abus de faiblesse a été déposée le 14 avril à Paris par l'ancien compagnon d'Azzedine Alaïa, concernant la succession du couturier tunisien mort en 2017 qui fait déjà l'objet d'une enquête, a-t-on appris vendredi auprès des avocats du plaignant.


Azzedine Alaïa, le 7 septembre 2017 - FRANCOIS GUILLOT / AFP



Le peintre allemand et ancien compagnon d'Azzedine Alaïa, "Christoph von Weyhe, accompagné de sa nièce Susanne von Weyhe, a saisi le doyen des juges d'instruction de Paris d'une plainte avec constitution de partie civile pour abus de faiblesse", ont indiqué à l'AFP leurs avocats, Me Caroline Toby et Me Jean-Philippe Ristori, confirmant une information de La Lettre A.

La plainte "est en cours d'examen par le doyen des juges d'instruction", a précisé à l'AFP une source judiciaire.

Christoph von Weyhe, âgé de 85 ans, estime que sa santé dégradée a été utilisée contre lui pour qu'une gouvernance non conforme aux voeux du couturier soit placée à la tête de la Fondation Azzedine Alaïa, dirigée par la célèbre galeriste italienne Carla Sozzani. Le peintre et sa nièce, qui est aussi sa mandataire, avaient déposé une plainte simple contre X pour "abus de faiblesse" en août 2021.

Après analyse, le parquet de Paris avait ouvert une enquête le 1er septembre 2021 et confié les investigations à la Brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA).

En déposant une plainte avec constitution de partie civile, les plaignants espèrent obtenir l'ouverture d'une information judiciaire et la désignation d'un juge d'instruction.

Connu pour ses robes intemporelles sculptant le corps féminin, Azzedine Alaïa était une figure admirée du monde de la mode. Le couturier, discret et invariablement vêtu d'un costume chinois passe-partout, avait le luxe de se passer de publicité et présentait ses défilés selon son propre calendrier, à l'écart de la frénésie des Fashion Weeks.

En 2007, Azzedine Alaïa avait décidé de mettre en place une association à son nom avec Christoph von Weyhe, son compagnon historique, et la galeriste italienne réputée Carla Sozzani, sa très proche amie, afin de préserver son travail et son patrimoine.

Cette association, devenue la Fondation Azzedine Alaïa installée dans le quartier du Marais, à Paris, a été reconnue d'utilité publique fin février 2020.

Carla Sozzani la préside, tandis que Christoph von Weyhe, en est le vice-président, selon le site internet de la fondation.Paris, 27 mai 2022 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Luxe
Divers
People