Sunnei défile sous le périph, Palm Angels dans le métro

Après l’usine désaffectée des aciéries Falck, aux portes de Milan, investie par Ermenegildo Zegna vendredi soir, les stylistes milanais ont continué ce week-end de drainer la fashion sphère dans les lieux les plus inattendus de la capitale lombarde. A l’instar de Sunnei, qui a dévoilé une collection hyper graphique dans un parc sous les piliers géants d’autoroute de la tangenziale (le périphérique milanais) ou de Palm Angels, qui a choisi la mezzanine du métro Porta Venezia.


Le défilé Sunnei sous le périph' milanais - ph Dominique Muret

Loris Messina et Simone Rizzo de Sunnei nous avaient déjà habitué a des lieux inédits, comme le dernier étage de la tour Pirelli ou les entrepôts de la galerie de design Nilufar. A l’occasion du défilé pour le printemps-été 2020, ils ont choisi un parc longé par la rivière Lambro, situé à la limite nord-est de la ville, via Caduti di Marcinelle, et traversé par une autoroute surélevée pour lancer le projet « Bianco Sunnei ».

Il s’agit de la requalification de cet espace de 4 000 mètres carrés passant sous le pont routier, repeint complètement en blanc. Cette galerie en plein air, totalement ouverte au public, conçue avec le collectif artistique Altrove, accueillera des performances et autres installations.

« C’est un nouveau départ. Nous débutons cette nouvelle aventure avec une approche multidisciplinaire », explique Simone Rizzo. Le lieu blanc immaculé a été inauguré dimanche par le show de Sunnei, qui a présenté une série de vêtements pour homme et femme hyper graphiques et design aux volumes XXL partant d’une palette blanche teintée d’un vert glace fortement dilué pour aller vers des couleurs plus intenses.

Les longs impers tombent jusqu’aux pieds chaussées de tennis, des combishorts se referment grâce à un long zip vertical. De maxi-gilets casaques sont superposés à des tops sur des pantalons en coton équipés de grandes poches ; des tricots 3D sont tissés dans des fils techniques à la consistance du tulle. Les femmes juchées sur d’énormes plateformes jouent aussi sur les superpositions avec jupe fendue, robe et veste enfilées l'une sur l'autre. Le duo, qui est désormais distribué dans une centaine de multimarques, notamment en Asie, a développé pour cette saison une collection de bijoux à part entière.

Palm Angels a choisi à l’opposé l’obscurité du métro, recouvrant un couloir sombre servant de passage pour sortir du métro de Porta Venezia d’un mur végétal rafraîchissant, pour présenter une collection street qui mise de plus en plus sur les pièces tailoring.

Les combinaisons workwear noires se portent avec des impers légers dorés. Les chemises à fleurs sont dotées d’une poche en cuir amovible, des colliers en macramé apportent une touche de légèreté sur des ensembles blancs. De grandes fleurs tropicales ornent des pantalons, tandis que des papillons multicolores virevoltent sur une chemise ou se posent ici et là sur un t-shirt ou des manteaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversMode - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER