×
204
Fashion Jobs
KA/NOA
Sales Manager
CDI · GENÈVE
HUGO BOSS
Junior Brand Manager Leather Accessories Boss Man
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Trade & Consumer Marketing Manager Estée Lauder/Origins
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Clinique Travelling Consultant 100%
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HUGO BOSS
Consultant Global Media 100% (f/m/d)
CDI · Zug
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 40-60%)
CDI · Uster
DIOR
Beauty Consultant
CDI · ZÜRICH
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100% Lausanne
CDI · LAUSANNE
GLOBUS
Mitarbeiter:in ***Delicatessa Kundenservice (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
GLOBUS
Verkaufsberater:in Men Fashion im Bereich Premium (w/m/d)
CDI · WALLISELLEN
THE KOOPLES
Permanent - Concession Manager - Globus Zurich Homme f/h
CDI · GENÈVE
CONFIDENTIEL
Responsable de Corner Flagship - Genève
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Lead Logistics Inbound And Outbound Planning
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Estée Lauder / Clinique Counter Coordinateur - Manor Sierre - 40%
CDI · Sierre
GLOBUS
Verkaufsberater:in Accessoires Für Pop-up (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
28 juin 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tendam accuse des pertes en 2020 et envisage la reprise en 2022

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
28 juin 2021

Le groupe de mode espagnol, propriétaire des marques Cortefiel, Pedro del Hierro, Springfield, Women’secret, Hors Intropia, High Spirits, Slowlove et Fifty, accuse le coup porté par la pandémie à ses finances mais regarde déjà vers l’avenir et mise sur une reprise dès cette année. Au cours du dernier exercice fiscal, allant du 1er mars 2020 au 28 février 2021, l’entreprise a essuyé des pertes de 109,5 millions d’euros.


Web Tendam


Les résultats publiés par Tendam font état d’une baisse des ventes de 34,5 % à 777,2 millions d’euros. Cette chute est principalement due au contexte économique incertain provoqué par la pandémie et aux restrictions ayant entraîné des fermetures ou des limites d’affluence sur la majorité des marchés où le groupe est présent. À surface comparable, les ventes perdent tout de même 17,7 %.

Comme pour beaucoup d’autres marques du secteur, le canal digital a pris le dessus sur le canal physique et fait office de bouée de sauvetage pour survivre à la crise. Les revenus issus de la vente en ligne ont crû de 58,9 % à 121,7 millions d’euros, et représentent déjà plus de 20 % du chiffre d’affaires total du groupe. Ce résultat était celui attendu par Tendam, qui s’est fixé l’objectif de multiplier par trois ses ventes issues du digital dans les trois prochaines années.

Le résultat brut d’exploitation de l’entreprise, contrôlée par les fonds CVC et Pai, est dans le vert avec 145,8 millions d’euros. Malgré la baisse du chiffre d’affaires, l’entreprise souligne que « grâce aux décisions prises », elle a réussi à freiner la baisse de son flux de trésorerie (- 57,4 millions d’euros) grâce à l’augmentation du capital circulant (+ 12,3 millions d’euros) permise par une meilleure gestion des stocks, une réduction des charges et une baisse des investissements en biens de capitaux au profit des investissements liés à la stratégie digitale.


La reprise, pour bientôt



« Au-delà de son impact social, la pandémie nous a offert l’opportunité de repenser notre vision de l’industrie, de notre entreprise et de ses actifs. Nous avons remanié nos projets d’avenir, provoquant non seulement une accélération stratégique, mais aussi une transformation radicale de notre modèle », souligne Jaume Miquel, le président et PDG de Tendam. D’après lui, « l’entreprise retrouvera les niveaux de 2019 au premier semestre 2022 au plus tard. »

Concernant l’exercice en cours, le dirigeant du groupe constate que les premiers mois de 2021 sont « très positifs », notamment depuis le mois de mai, grâce à la levée progressive des restrictions relatives au contrôle de la pandémie. De son côté, la vente en ligne poursuit son augmentation « solide » et progresse de 90 % au premier trimestre 2021 par rapport à 2019 et de 40 % par rapport à 2020.

Pour accompagner cette croissance, l’entreprise a planché sur un plan intitulé « Tendam 5.0 », ayant pour but « d’aborder l’avenir avec un écosystème omnicanal ouvert » basé sur les 140 millions de visites enregistrées sur ses sites web, les 220 millions de visites enregistrées dans son réseau physique et les 27,7 millions de membres de ses clubs de fidélité. Il s’agit d’un « modèle recherchant une connexion parfaite entre le digital et le physique » et qui associe marques propres, nouvelles marques incubées et marques de tiers.

« Nous sommes convaincus qu’à court et moyen terme, le marché va offrir des opportunités de croissance en raison de parts de marché libérées et de la numérisation. Nous pensons fermement que, grâce au processus de transformation actuel, Tendam est en excellente posture pour profiter de ces opportunités », souligne Jaume Miquel.

En ce qui concerne l’emploi, Tendam a complété les prestations versées par la sécurité sociale à ses employés au chômage partiel pour leur permettre de conserver 100 % de leur salaire. Actuellement, l’entreprise n’a plus aucun employé dans cette situation. Durant l’exercice, l’entreprise a aussi négocié et approuvé son deuxième plan pour l’égalité des sexes. Aujourd’hui, 84 % des salariés de Tendam sont des femmes et 59 % d’entre elles exercent des postes à responsabilité.


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com