Tendances printemps-été 2020 : que faut-il retenir des Fashion Weeks Homme ?

Les collections de mode masculine pour le printemps-été 2020, qui viennent d’être présentées du 8 au 23 juin à Londres, Florence, Milan et Paris, ont confirmé le retour d’un vestiaire classique et tailoring, mais revisité dans un esprit plus libre et décontracté, promouvant un style sans entraves au sens propre comme au figuré. L’autre grand filon qui émerge des Fashion Weeks est une mode pensée de plus en plus pour les grandes chaleurs, changement climatique oblige. Zoom sur dix grandes tendances du dressing de l'homme sous hautes températures.
 
1) En costume torse nu

Le costume reste la pièce forte de la garde-robe masculine. En particulier, le costume à carreaux, dont chaque homme se doit d’avoir un exemplaire. Mais pour l'été 2020, il est vécu de manière plus libre, avec des coupes déstructurées, et confectionné dans des tissus légers, y compris en nylon. Les couturiers le proposent en monoblocs de couleurs saturées (rouge, bleu électrique, rose, etc.) ou dans des nuances délavées couleurs eau (vert très clair presque glace ou azur). Le nec plus ultra est de le porter torse nu, même si certains accros du streetwear ne peuvent s’empêcher de camoufler un sweat à capuche sous leur veste.


Givenchy, printemps-été 2020 - © PixelFormula


2) La cravate 

Surfant sur le retour en force d’un vestiaire plus classique, la cravate devient l’accessoire incontournable de l’été prochain. Elle est portée de manière plus décontractée, totalement dénouée comme une écharpe, de travers, ou dans des matières et motifs inattendus, comme le plastique transparent chez Acne Studios.


Acne Studios, printemps-été 2020 - © PixelFormula


3) Camouflage militaire

L’homme est-il sur la défensive ou doit-il se préparer à de futurs conflits ? La tendance militaire, qui a le vent en poupe depuis plusieurs saisons, revient en force pour l’été 2020 à travers d’innombrables pièces en toile kaki mais aussi via des vestes d’officier à boutons dorés. En particulier avec des imprimés ou textures camouflage qui ont beaucoup inspiré les créateurs. Des camouflages souvent réinterprétés en mode arty ou bucolique jouant sur le mélange fleurs et feuillages.


Marni, printemps-été 2020 - © PixelFormula


4) Tie and dye revisité

Dans cet esprit de fluidité qui caractérise toutes les collections, la teinture tie and dye apparue ces dernières saisons est de plus en plus en vogue, en ligne avec la palette délavée et le style fluctuant des vêtements. Mais il s’agit d’un tie and dye revisité. Il n’est plus aussi marqué de l'esprit bohème des années 1970, mais s’inscrit davantage dans le filon camouflage et de couleurs mouvantes qui caractérise les collections masculines cette saison. Cette technique de teinture est proposée aussi dans d'autres tissus que les habituels soie ou coton.


A-Cold-Wall, printemps-été 2020 - © PixelFormula


5) La robe

On l’avait vue pointer son nez ici et là ces dernières saisons. La robe fait sa grande entrée dans le vestiaire masculin. Elle est proposée en mode "soft" sous forme de tunique s’enfilant sur une paire de pantalons. Mais la chaleur aidant, l’homme la porte de plus en plus telle quelle, sans trop s’embarrasser. Djellaba, robe-chemise ou même polo maxi comme chez Vetements, elle est totalement dédouanée par le phénomène unisexe en vogue depuis un deux ans.


Craig Green, printemps-été 2020 - © PixelFormula


6) La pochette portée en bandoulière

Privilégiant des vêtements confortables pour rester libre dans ses mouvements, l’homme ne supporte plus aucune contrainte : Etui à lunettes, porte-monnaie, micro-sac, poche-sacoche sont désormais portés en bandoulière, en diagonale sur le corps ou au bout d’une chaîne accrochée au cou. Le sac-banane continue de s’imposer, prenant cette saison des proportions extra-larges. Quant à la pochette portée en bandoulière, elle est naturellement assortie à la chemise ou à la veste dans des modèles particulièrement jolis chez Valentino ou MSGM.


Valentino, printemps-été 2020 - © PixelFormula



7) Pantalon en nylon

L’été 2020 s’annonce très chaud et les pièces en tissus techniques ultra-légers se multiplient. Le coupe-vent est omniprésent. Dans son désir de liberté et d’envol, l’homme aime le porter en toutes circonstances, flottant autour de son corps comme un parachute ou un spinnaker. Désormais d’autres pièces sont déclinées dans des nylons colorés, parfois transparents et toujours plus aériens : vestes, chemises, shorts, et surtout les pantalons en nylon, vus partout, proposés également en version « sur-pantalon ».


Vetements, printemps-été 2020 - © PixelFormula


8) Jungle et exotisme

Les grandes chaleurs s’inscrivent aussi dans les imprimés avec des envies de contrées lointaines, entre fleurs souvent inspirées de l’Orient et fauves sortis tout droit de la savane ou de la jungle. Le thème léopard est absolument partout, s’alternant parfois avec les motifs zèbre ou tigre. Tout comme les fleurs aux coloris chatoyants et chauds, ainsi que les palmes et autres plantes exotiques. Les designers mélangent ces différentes influences, parfois avec une veine artistique, à grands coups de pinceaux sur les tissus.


Dries Van Noten, printemps-été 2020 - © PixelFormula

 
9) Le tricot ajouré

Tricot de corps ou pull-over, il sera forcément parsemé ou décoré de trous l’été prochain. Certes, les grandes chaleurs s’annoncent, mais le tricot ajouré apporte aussi un élément sexy et sensuel dans la garde-robe masculine.


Fendi, printemps-été 2020 - © PixelFormula
 

10) Jamais sans ma serviette de bain

Signe des temps et des chaleurs torrides qui devraient s’abattre sur la planète dans quelques années, le vestiaire estival masculin se concentre de plus en plus vers des tenues légères, voire dénudées. A l’instar des nombreuses silhouettes torse nu vues sur les podiums et de la pléthore de maillots de bain et caleçons. Dans cet état d’esprit, la serviette de bain devient un accessoire central, se transformant volontiers en pagne ou paréo autour de la taille (Dolce & Gabbana, Ludovic de Saint Sernin). Chez Pal Zileri, la serviette remplace le pantalon, le soir, sous une veste en soie blanche damassée. Chez Lanvin, elle se transforme en robe en éponge.
 

Lanvin, printemps-été 2020 - © PixelFormula



 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER