Textile-Habillement : la France maintient ses exportations au premier semestre

Sur la période janvier-juin, la France a renforcé de 7 % ses exportations d’habillement, à 5,19 milliards d’euros, et de 5 % ses exportations de textile, avec 2,5 milliards d’euros. Des hausses qui s’inscrivent dans la lignée des hausses respectives de 7 % et 4 % constatées en 2018. Stabilité qui se retrouve également côté importations.




Côté exportations d’habillement, l’Espagne ravit la première place à l’Italie avec 660 millions d’euros de marchandises (+14 %), arrivant ainsi devant l’Italie, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Belgique, aux niveaux relativement stables. En revanche, de plus fortes progressions sont observées (voir la carte interactive FashionNetwork/IFM). Et en particulier pour les Etats-Unis (292 millions d’euros), Hong Kong (236 millions), la Suisse (224), les Pays-Bas (201), la Chine (138) et le Japon (122). Emirats Arabes Unis et Russie affichent quant à eux des chutes de 11 % à respectivement 56,6 et 49,6 millions d’euros.

Côté exportations textile, le classement est dominé par la Belgique avec 246 millions d’euros de marchandises (+8 %), devant l’Allemagne, la Tunisie, et surtout la Chine avec 207,1 millions d’euros (+44 %). Plus bas au classement des pays clients, des progressions notables touchent les Etats-Unis (+18 %) et la Suisse (+13 %), tandis que la Roumanie contracte ses commandes de 14 %.



Concernant les importations, elles ont atteint sur le semestre les 9,9 milliards d’euros en habillement, et les 3,4 milliards en textile. Dans la première catégorie, la Chine conserve la première place avec un niveau stable, tandis que le Bangladesh s’offre hausse de 20 % à 1,4 milliards d’euros. Les principales fluctuations d’approvisionnement ont touché le Vietnam (+9 %), le Cambodge (+10 %), la Roumanie (-11 %), et surtout les Pays-Bas qui progressent à 124 millions d’euros (+34 %) et la Birmanie à 105,7 millions (+57 %).

Les importations textile affichent pour leur part un niveau stable, avec un classement là encore dominé par la Chine (571,9 millions d’euros), l’Italie (423,9 millions) et l’Allemagne (280,7). Le semestre a notamment été marqué par une hausse de 10 % des importations de textile tunisien, et de 22 % pour le textile américain, tandis que Japon et République Tchèque affichent des hausses respectives de 8 et 9 %.

Traduit par Gildas Cauvin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterTextileIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER